La tribune de Benjamin Mendy pour dénoncer l’esclavage

Benjamin Mendy s’est exprimé sur l’esclavagisme dont sont victimes les migrants noirs en Libye. Une tribune du joueur de Manchester City explique que des mesures doivent désormais être prises contre les responsables.

En novembre dernier, CNN dévoilait un court reportage qui allait susciter l’indignation de toute la planète. Le film en question révélait l’existence d’un marché en Libye où des migrants noirs sont vendus aux enchères comme esclave. Les réactions ne s’étaient pas fait attendre dans le milieu du football. Certains joueurs noirs exécutaient alors des célébrations de but spéciales pour condamner l’esclavagisme. Benjamin Mendy, quant à lui, a choisi la plume pour dénoncer cette atroce exploitation.

Étant un footballeur noir, Benjamin Mendy ne peut être que touché par l’esclavagisme en Libye dont sont victimes les migrants - ©Twitter Benjamin Mendy
Étant un footballeur noir, Benjamin Mendy ne peut être que touché par l’esclavagisme en Libye dont sont victimes les migrants – ©Twitter Benjamin Mendy

Benjamin Mendy : « quelque chose doit être fait ! »

« Après que l’article soit sorti et que d’autres vidéos d’abus soient apparues, j’ai effectué des recherches. J’en ai alors découvert davantage sur cette horreur. Je voulais comprendre. Comment peut-on revenir à la sombre époque du commerce humain ? Cela m’a amené à essayer de comprendre les origines de ce cauchemar », écrit Benjamin Mendy dans The Times.

« La situation est compliquée en Libye depuis le début de la guerre civile. Les Libyens essayent de se débrouiller chaque jour pour survivre. Mais des monstres et des prédateurs profitent de personnes désespérées et cela peut mener à de la torture, des viols, de l’esclavage et d’autres horreurs », expliquent ensuite le défenseur de Manchester City.

L’arrière gauche est très actif sur les réseaux sociaux. Il confie avoir découvert le reportage de la chaîne d’information américaine dans son fil d’actualité sur Twitter. Le joueur a évidemment été choqué par la situation. « Le fait que nous ayons maintenant accès à ces informations nous aide à croire que quelque chose puisse être faite et doive être faite », insiste l’international de 23 ans.

#IMNOTFORSALE Read my whole Tribune in the @timessport – out today ✋?

Une publication partagée par Benjamin Mendy (@benmendy23) le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut