Tottenham : Prince Alli, oui c'est bien lui !

À l’occasion de la sixième et ultime journée des phases de groupe en Ligue des Champions, Tottenham reçoit ce mercredi à Wembley les Chypriotes de l’Apoel Nicosie. Les Spurs, déjà assurés de finir premiers de leur groupe grâce au goal average particulier, ont réalisé un énorme parcours en s’imposant deux fois contre le Borussia et en prenant quatre points sur six face au Real ! Grand artisan de cette réussite : l’international Anglais Dele Alli ! Il incarne le présent et l’avenir de Tottenham et des Three Lions. Du haut de ses 21 ans, beaucoup d’espoirs sont déjà placés en lui. Véritable dynamiteur, capable de mettre en valeur ses partenaires ou de prendre ses responsabilités avec une très bonne frappe, il est impressionnant !

Tottenham Hotspur's English midfielder Dele Alli (C) controls the ball during the English Premier League football match between Tottenham Hotspur and West Bromwich Albion at Wembley Stadium in London, on November 25, 2017. / AFP PHOTO / Ian KINGTON / RESTRICTED TO EDITORIAL USE. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications. /
Dele Alli va revenir à son meilleur niveau / AFP PHOTO / Ian KINGTON /

Dele Alli, Harry Kane, Eric Dier ou Kieran Trippier entre autres, pas de doute, la sélection Anglaise que nous verrons à la Coupe du Monde aura des petites allures de Tottenham. Le milieu offensif, qui totalise déjà cette saison sept buts et quatre passes décisives en 18 apparitions avec le club Londonien, n’en finit plus d’être décisif. Également titulaire indiscutable avec les Three Lions, il compte deux buts (dont un contre les Bleus), et quatre passes décisives en 22 apparitions.

Son enfance difficile

Dele Alli n’a pas eu une enfance très joyeuse. Il est né à Milton Keynes, ville située à trente minutes en train au nord de Londres. Élevé par sa mère, il n’a pas connu son père. Celui-ci ayant déménagé aux Etats-Unis au moment de sa naissance. Le jeune Dele Alli trouve refuge dans le foot et joue pour le petit club local de City Colts FC, avant de rejoindre les sections jeunes du club de la ville, Milton Keynes Dons en 2007. Il n’a alors que onze ans !

Sa mère, souffrant d’alcoolisme, ne peut plus assurer seule l’éducation de son fils. Deux ans plus tard, il part de chez lui et va vivre chez les parents d’un de ses amis et coéquipiers. Ces personnes vont alors élever le jeune Dele Alli comme un fils. C’est lors de la saison 2012/2013, à 16 ans, que la vie du jeune Anglais va prendre un tournant.

Le foot comme échappatoire

Il débute son premier match avec l’équipe première des Milton Keynes Dons lors d’une rencontre de FA Cup. Le club évolue alors en League One (troisième division). Cette première saison, il alterne entre les U18 et l’équipe première. Il ne joue que sept matches officiels, mais répond présent quand on fait appel à lui, et marque un but. Lors de la saison suivante (2013-2014), il devient titulaire avec l’équipe première, et enchaîne les bons matches. Il tape dans l’œil de grands clubs Anglais comme Liverpool et Arsenal !

Sur sa lancée, il continue de jouer et de briller, Tottenham le recrute finalement lors de saison suivante (février 2015), mais, afin de lui donner du temps de jeu, le laisse dans son club jusqu’à la fin de la saison. Quelle récompense pour Dele Alli. Complètement décomplexé et libéré, le joueur finira cette saison avec seize buts et neuf passes décisives, et sera élu meilleur jeune joueur de l’année. Il n’a pas 20 ans. Avec Milton Keynes, il aura inscrit 24 buts et délivré 15 passes décisives en 88 apparitions !

Tottenham : sa nouvelle maison

La suite on la connaît, une ascension ahurissante. Dele Alli débute très rapidement avec les Spurs, alors qu’il vient d’arriver. Dans la foulée, il est appelé en septembre avec les Espoirs Anglais. Le haut niveau n’est pas du tout impressionnant pour lui : Premier League, Europa League, il s’en accommode. Après seulement un rassemblement avec les Espoirs, Roy Hodgson le sélectionne avec les Three Lions en octobre 2015 ! Il marque un mois plus tard à Wembley contre l’Equipe de France ! Alors que six mois auparavant il jouait en troisième division.

À 20 ans, il poursuit les prestations de premier choix avec dix buts et neuf passes décisives. Il intègre l’équipe type de Premier League pour sa première année, et obtient le trophée de meilleur jeune ! C’est donc logiquement qu’il participe à l’Euro 2016, où il est un des plus jeunes éléments. Pendant l’été qui suit, Dele Alli souhaite ne plus arborer le nom de son père sur son maillot. Le nom de Alli ne lui procure aucun attachement, et ne correspond pas à son vécu.

Des doutes sur son avenir ?

Dele Alli, à l’image de Tottenham, ressent une petite baisse de régime ces derniers temps. Il reste malgré tout un jeune joueur exceptionnel, qui a déjà un vécu impressionnant compte tenu de son âge. Membre deux fois de suite de l’équipe-type de Premier League, et meilleur jeune joueur de Premier League, Dele Alli a tout pour devenir un très grand joueur. Lui dont on dit être dans les petits papiers du Real Madrid, a une cote parmi les plus importantes du marché. Mais, il faut qu’il confirme d’abord et qu’il ait du temps de jeu. Il doit se concentrer sur le terrain et ne pas trop penser à l’avenir.

Un club comme Tottenham est parfait pour évoluer tranquillement. Espérons que Pochettino trouve les bons mots et que nous retrouvions bientôt le Alli de l’année dernière. Dans un championnat Anglais qu’il semble désormais compliqué de remporter, les Spurs ont toujours un beau coup à jouer en Ligue des Champions. L’occasion pour le jeune Anglais de briller ? Saison charnière pour lui. Enfin, dans un groupe en Russie composé de la Belgique, la Tunisie et le Panama, les Anglais devraient se qualifier sans trop de soucis. Encore faudra-t-il compter sur un Dele Alli en grande forme.

Théophile Rémon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut