Tottenham : Adebayor, après la gloire, la chute dans le vide ?

Adebayor, c’est tout d’abord l’histoire d’un grand joueur. Grand de taille, mais aussi par son audace et sa vista devant le but. Puis c’est aussi le feuilleton d’un mec qui n’aura jamais vraiment confirmé les espoirs placés en lui. Loin d’être loyal, il aura cependant su être, dans chacun de ses clubs, l’élément principal de son effectif durant au moins une saison complète. Enfin, c’est finalement loin des projecteurs et dans l’anonymat le plus complet qu’est en train de se profiler la fin de carrière du géant Togolais. À moins d’un soudain retournement de situation…

Adebayor fin carrière

Mauricio Pochettino (entraîneur de Tottenham) ne supporte plus Emmanuel Adebayor et l’a fait savoir. «Nous avons eu une conversation, je lui ai dit qu’il n’était ni dans mon esprit maintenant, ni dans mes plans pour le futur de Tottenham. Le football, c’est à propos d’aujourd’hui et de demain. Pas à propos d’hier.»

Bon, autant dire que c’est clair. Mais n’est-ce pas un peu dommage de se séparer de manière si brutale d’un joueur qui évoluait il n’y a pas si longtemps au Real Madrid ?

Adebayor Cristiano Ronaldo

Ça aurait en effet pu l’être, mais l’attitude de l’attaquant est désormais loin d’être salutaire. À 31 ans, le joueur formé à Metz commence à se croire tout permis et ne pense plus vraiment à ses performances sur le terrain. Alors qu’il était attendu par sa sélection début septembre, l’ancien Gunner ne s’est pas présenté dans son pays natal. « Il ne nous a pas donné de raison. Il était convoqué, mais il n’est simplement pas venu » a confié un membre de la sélection Togolaise. En plus de ça, l’attaquant qui a refusé de signer pour Aston Villa car il attendait un “signe de Dieu”, réclame que l’on lui verse l’intégralité de ses salaires jusqu’à la fin de son contrat, soit 6,8 millions d’euros.

Bonne ambiance chez les Spurs.

Pourtant, le joueur d’1m93 faisait les beaux jours de Tottenham il y a encore peu de temps. Auteur de 17 buts lors de la saison 2011-2012 et 14 buts en 2013-2014, son rôle dans le vestiaire et sa place sur le terrain était presque incontestable. En même temps, “Manu” n’est pas n’importe qui. Élu meilleur joueur Africain en 2008 devant Samuel Eto’o et Didier Drogba, puis vainqueur  de la Coupe d’Espagne en 2011 avec le Real, l’attaquant pourrait avoir de quoi se vanter.

Sherwood Adebayor

Avec un total de 207 buts en pro depuis le début de sa carrière, Adebayor aura été aimé des fans, adoré, mais aussi beaucoup détesté.

« Les supporteurs d’Arsenal le détestent, donc les nôtres vont l’adorer » annonçait Harry Redknapp, le 18 août 2011.

En même temps, jouer pour trois clubs différents en Premier League (Arsenal, City, Tottenham), n’est jamais bien vu, surtout lorsque l’on s’en va porter le maillot de l’ennemi juré. Peu importe pour le Togolais, tant que le salaire était bon. Pourquoi pas.

Adebayor Arsenal fans

Désormais, son avenir ne semble plus être du côté des Spurs, puisque l’attaquant ne jouera aucun match cette saison. On peut donc se questionner sur son futur. Prochainement attaquant d’un club Qatari pour terminer en beauté les revenus du compte en banque ? Plausible. Destination Amérique pour rejoindre les Gerrard, Lampard et Pirlo en MLS ? Ce serait plus alléchant !

L’avenir nous le dira, mais le passé démontre bien qu’à 31 ans on peut toujours réaliser de très belles performances, si l’on met son ego de côté et que l’on (re)pense un petit peu au terrain.

Wait and see

Jean-Romans Gaudriot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut