Top buts du week-end : les filets en tremblent encore !

Comme tous les lundis, retrouvez en vidéo la crème de la crème des buts des différents championnats ! Au menu cette semaine : de la finesse, de la technique, mais surtout trois grosses mines ! Cocorico à notre bonne vieille Ligue 1 qui a fait fort ce week-end ! Et un petit cadeau surprise en bonus !

Hoffenheims's German midfielder Serge Gnabry (C) celebrates scoring the 3-0 during the German First division Bundesliga football match TSG 1899 Hoffenheim vs RB Leipzig on December 2, 2017 in Sinsheim, southwest Germany. / AFP PHOTO / Daniel ROLAND / RESTRICTIONS: DURING MATCH TIME: DFL RULES TO LIMIT THE ONLINE USAGE TO 15 PICTURES PER MATCH AND FORBID IMAGE SEQUENCES TO SIMULATE VIDEO. == RESTRICTED TO EDITORIAL USE == FOR FURTHER QUERIES PLEASE CONTACT DFL DIRECTLY AT + 49 69 650050
Mention spéciale pour le jeune international Allemand / AFP PHOTO / Daniel ROLAND /

Serge Gnabry vs Leipzig (4-0)

On commence fort ce top buts avec un magnifique lob du jeune prodige Allemand prêté par le Bayern à Hoffenheim. Après un premier but inscrit dix minutes plus tôt, Gnabry s’offre un doublé ! À plus de quarante mètres des buts de Peter Gulácsi, l’international Allemand dose parfaitement son geste et vient tromper le gardien Hongrois, qui était avancé. À l’origine de l’action, Timo Werner manque sa passe au milieu de terrain, bien interceptée par Nadiem Amiri, qui transmet directement à Gnabry. Grâce notamment aux deux premiers buts du joueur de 22 ans cette saison, Hoffenheim atomise Leipzig 4-0 et possède désormais 23 points (trois de moins que son adversaire du soir) avec une belle cinquième place.

 

Malcom vs Dijon (3-2)

Quel but incroyable de la part du Brésilien ! Malcom commence à nous habituer à ce genre de frappe. Excentré sur son côté droit, le Bordelais aime repiquer sur son pied gauche. Il avait récemment marqué un but similaire contre Saint-Etienne. Cette fois, c’est le pauvre Baptiste Reynet qui en fait les frais. Alors que Dijon vient d’égaliser à 1-1 deux minutes plus tôt, Malcom redonne l’avantage à son équipe. Après avoir éliminé Haddadi d’une belle feinte de corps, le Brésilien se retrouve aux trente mètres et n’est pas attaqué. Il en profite pour lâcher une frappe de toute beauté qui finit sa course en lucarne, après avoir heurté le poteau droit. C’est splendide ! Septième but de la saison pour le joueur de vingt ans ! Menés 2-1 à la pause, les Dijonnais remportent finalement ce match 3-2. Au classement, Dijon double Bordeaux et occupe la dixième place avec 21 points.

Vincent Pajot vs Nantes (1-1)

À l’instar du but de Malcom, celui de Vincent Pajot est pas mal non plus ! Face à une équipe Nantaise bien regroupée et un gardien impressionnant, les Verts s’essayent de loin et ça marche ! Frappe magistrale de Pajot, qui inscrit son deuxième but de la saison. Bien décalé par Bamba depuis le côté gauche, le milieu de terrain Stéphanois hérite du ballon dans l’axe à 25 mètres des buts de Tatarusanu. Quasiment sans s’avancer, Pajot arme et lâche un bijou du droit qui finit dans la lucarne gauche du gardien Roumain, bien impuissant. Le match se terminera finalement sur un score de 1-1. Les Verts sont treizièmes avec 20 points, les Canaris cinquièmes avec 27 points.

Josuha Guilavogui vs Borussia Monchengladbach (3-0)

Que devient Josuha Guilavogui ? Et bien vous avez la réponse. Il claque une grosse mine avec Wolfsburg. Quel but de la part du Français, qui scelle définitivement la victoire des siens à la 71 ème minute. L’ancien Stéphanois hérite du ballon aux trente mètres et ne se pose pas de question. Il reprend sans contrôle d’une frappe puissante. La balle est flottante, ascendante, et termine au fond ! Magnifique ! Deuxième but de la saison pour Guilavogui, qui semble retrouver son meilleur niveau. Du côté de Wolfsburg, très bon résultat qui donne un peu d’air. Les Loups remontent à la onzième place avec 17 points. Le Borussia Monchengladbach est quatrième avec 24 points !

Ivan Santini vs Lyon (1-2)

Exploit personnel de la part du Croate en fin de match ! Après de nombreuses tentatives, il aura fallu attendre la 91 ème minute pour voir les Caennais récompensés de leurs efforts. Suite à un beau contre Normand, Ronny Rodelin trouve Santini côté droit dans la surface. Le géant Croate résiste au retour de Diakhaby, se retourne, puis mystifie Tousard d’un superbe grand pont, avant de tromper Lopes d’un tir du gauche ! Santini nous démontre toute sa technique sur cette action, et inscrit son cinquième but cette saison ! Caen s’incline 2-1, et occupe une belle septième place avec 23 points, Lyon, deuxième avec 32 points devance Monaco et Marseille à la différence de buts.

Bonus : Alberto Brignoli vs Milan (2-2)

Qui a dit qu’il n’y avait pas de spectacle en Série A ? Ce dimanche après-midi a été le théâtre d’un scénario époustouflant, à la fin extraordinaire. Benevento, qui détient le triste record du pire début de championnat de l’Histoire des cinq grands championnats avec quatorze défaites en autant de matches, a redonné le sourire à ses supporters. La lanterne rouge était déjà parvenue à revenir au score au retour des vestiaires (Puscas), mais le Milan AC avait repris l’avantage à peine sept minutes plus tard (Kalinic).

Nous sommes à la 95 ème minute, dans les ultimes secondes de cette rencontre. Sur un coup-franc côté gauche, Cataldi centre dans la surface, quand Alberto Brignoli, le gardien de Benevento, surgit au point de pénalty pour placer une tête plongeante magnifique, qui vient tromper Donnarumma ! Bénévento obtient son premier point de la saison, et de quelle manière ! Le Milan AC est huitième avec 21 points, à 18 unités de son rival Interiste, leader de Série A !

Théophile Rémon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut