Quel tirage au sort pour le Mondial 2018 ?

Alors que les derniers qualifiés sont désormais connus, Le Mondial 2018 entre dans sa phase préparatoire. Entre les différents chapeaux pour le tirage au sort et les possibles enseignements à retirer de la campagne de qualification, focus sur les principales informations à retenir sur le tirage au sort de la prochaine Coupe du Monde en Russie.

Un Chapeau 1 surprenant

Divisés en quatre pots différents, les 32 équipes qualifiées savent désormais ce qui peut les attendre lors du tirage au sort. Si traditionnellement le chapeau numéro1 recense les favoris de la compétition, il faut rappeler que le pays organisateur y figure. Cette année, la Russie y figurera donc en compagnie des meilleures nations de la planète. Logique donc de trouver  L’Allemagne, le Portugal, le Brésil, la France, l’Argentine et la Belgique à ses cotés. Toutefois, une certaine incohérence est à signaler. La présence de la Pologne au détriment de … l’Espagne. En effet, s’appuyant sur le classement FIFA-Coca Cola du jour, les organisateurs ont donc enlevé l’Espagne du chapeau 1 pour y placer les polonais mieux placés au classement…

Chapeaux Mondial 2018

Uruguay, Angleterre, Croatie à éviter

Outre l’ogre espagnol que tout le monde souhaitera éviter, d’autres sélections peuvent légitimement inspirer la crainte. On pense à l’Uruguay de Suarez et Cavani qui est toujours difficile à manœuvrer. Attention également à l’Angleterre qui est imprévisible lors des grands tournois. Capable du meilleur et souvent du pire, les partenaires d’Harry Kane sont toujours mieux à voir jouer qu’à affronter. Autre sélection piégeuse, la Croatie. On ne présente plus la bande à Modric. Elle aussi capable de tous les éclats, elle semble toutefois mure pour réaliser un grand Mondial. Si le Mexique, la Colombie et la Suisse ne sont pas des sparring-partners en puissance, ces trois pays paraissent moins compétitifs que l’Uruguay, l’Angleterre et la Croatie. Enfin, la présence du Pérou est une vraie inconnue. Absents de l’épreuve depuis 1986, les péruviens ne seront pas à prendre à la légère tout de même…

Un chapeau 3 et 4 équilibré

A la différence des deux premiers chapeaux, le numéro 3 ne recense pas d’originalité farfelue. Si les deux scandinaves Danemark et Suède, les deux africains Égypte et Sénégal paraissent plus forts que les quatre autres, il ne faudra pourtant pas sous estimer ces sélections. Car l’Ira, la Tunisie, le Costa -Rica et l’Islande ne viennent pas pour faire du tourisme cet été en Russie. Pour le chapeau 4, pas de surprise si ce n’est la présence du Nigeria et de la Serbie et du Maroc. Toutefois, les résultats de ces trois sélections sur les 5 dernières années, ne pouvaient laisser présager un autre sort que le dernier chapeau. Pour les autres (Japon, Arabie Saoudite, Australie et Panama), l’important sera déjà de bien figurer…

Le groupe de la mort

France-Espagne-Suède-Maroc

Le groupe de la vie

France-Perou-Iran-Panama

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut