Thomas Müller : Un minot au palmarès d'un presque grand

A 25 ans, Thomas Müller, détient déjà le palmarès qu’aucun joueur n’aura en tout une carrière.  Très peu médiatisé en France mais excellentissime sur les terrains, le joueur d’1m86 n’a pas fini de faire parler de lui, loin de là.

Thomas Muller - jeunesse

Une ascension fulgurante

C’est à l’âge de 10 ans seulement, que Thomas Müller rejoint le Bayern Munich après avoir commencé à jouer au TSV Pähl. Jürgen Klinsmann (à l’époque entraîneur du Bayern) n’a pas tardé à remarqué le jeune Thomas sous ses nouvelles couleurs, alors que celui ci jouait en Regionalliga Sud, soit l’équivalent de la 3e division.

Bien qu’il connaisse ses premières titularisations en pro avec Klinsmann, c’est bien Louis Van Gaal qui offre le plus de temps de jeu à Müller dans l’équipe première Bavaroise. Décisif dès ses débuts sous les ordres de son nouvel entraîneur, celui que le vestiaire Bavarois surnomme “l’homme sans muscles”, inscrit un doublé face à Dortmund et récidive trois jours plus tard face au Maccabi Haifa en Champions League. Nous sommes alors qu’en Septembre 2009.

Les années passent et le natif de Weilheim devient un élément essentiel de la formation Bavaroise. Grand finisseur, toujours là ou on ne l’attend pas, imprévisible, l’attaquant Allemand peut devenir l’un des plus grands de l’histoire du football germanique. A son âge son palmarès fait déjà tourner la tête.

Un palmarès digne des plus grands

Messieurs-Dames accrochez-vous bien, ce qui suit n’est pas une blague. Voilà en quelques lignes, ce que le grand blond collectionne déjà.

Thomas Muller - Neuer - World Cup

En club:

                  – Triple vainqueur de la Bundesliga (2010, 2013, 2014)

                  – Triple vainqueur de la Coupe d’Allemagne (2010, 2013, 2014)

                  – Double vainqueur de la Supercoupe d’Allemagne (2010, 2012)

                  – Vainqueur de la Champions League en 2013

                  – Vainqueur de la Supercoupe d’Europe en 2013

                  – Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs en 2013

En équipe Nationale:

                  – Troisième place en Coupe du Monde 2010

                  – Troisième place à l’Euro 2012

                  – Vainqueur de la Coupe du Monde 2014

Distinctions personnelles:

                  – Soulier d’or, (meilleur buteur) en Coupe du Monde 2010

                  – Meilleur jeune joueur en Coupe du Monde 2010

                  – Meilleur passeur en Coupe du Monde 2010

                  – Nommé dans l’ European Sports Media en 2012-2013

                  – Ballon d’argent en Coupe du Monde 2014

                  – Soulier d’argent en Coupe du Monde 2014

                  – Membre de la All-Star team et Dream team 2014

Un génie incompris, ou simple joueur audacieux ?

Titulaire indiscutable du Bayern Munich et de la Mannschaft, Thomas Müller peut croire en un avenir radieux. Personne ne sait trop comment le qualifier, ni lui même, d’ailleurs.

« Je suis une pièce unique, d’une certaine manière. On peut comparer certains dribbleurs, certains attaquants les uns aux autres, mais moi, qu’est-ce que je suis ? Je sais que je n’ai pas un style très élégant. Je ne suis pas un magicien. Mais je suis imprévisible et je sais ce qu’il faut faire : aller là où ça fait mal, ne jamais rien lâcher, et jouer avec beaucoup de spontanéité. »

Gerd Müller ancienne gloire du football Allemand, et auteur de 14 buts en Coupe du Monde, s’est exprimé au sujet de l’attaquant:

« Je suis sûr que Thomas Müller décrochera le record de buts en Coupes du monde, parce qu’il en a encore deux à trois autres devant lui. »

Thomas Muller - Lahm

Très factuel dans son raisonnement, le principal intéressé ne cherche pas à se mentir à soi-même, et voit les choses comme elles sont.

  « J’ai rarement vu un joueur aussi bizarre que moi. Mais quelque part, j’ai du succès »

Vous l’aurez compris, ce qui l’importe le plus ce sont bien les résultats, et non la manière des les obtenir. Marquer est ce que l’on demande à un attaquant, le faire avec classe, c’est du bonus.

Capable de grandes frappes pleine lucarne mais aussi de marquer des buts de renard des surfaces, Thomas Müller gagne d’année en année le respect et l’admiration de tous. Pour combien de temps encore ? L’avenir nous le dira.

Jean-Romans Gaudriot

0 commentaire pour “Thomas Müller : Un minot au palmarès d'un presque grand

  1. Très bel article JR (comme toujours d’ailleurs 😉 ).
    En plus de tout ça il faut ajouter que c’est un gars qui se sent à l’aise partout. Que ce soit au milieu de terrain ou en pointe (peut être même aussi en défense,lol). Il me fait penser à notre Kuyt <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut