Suarez : "Gerrard aurait dû prendre sa retraite"

27 avril 2014, Liverpool reçoit Chelsea dans son antre. Les Red’s sont alors en tête de la Premier League, à quelques unités de Manchester City, et ont leur destin entre leurs mains. S’ils viennent à gagner leurs trois derniers matchs, ils seront couronnés vainqueur de la Barclay’s Premier League pour la 19è fois, 24 ans après leur dernier sacre. 

561201_gallery

Cependant, les choses n’allaient pas se passer comme prévu. Mourinho était venu à Anfield pour parquer le bus et jouer le contre. Une technique qui marcha puisque le Special One repartira d’Anfield avec trois points et des rêves brisés. Le monde entier s’en rappelle encore. Steven Gerrard, aidé d’un somptueux Luis Suarez, avait emmené son équipe jusqu’aux portes du sacre, le seul titre manquant à son palmarès. Ce même Gerrard qui tint un discours emblématique après la fabuleuse victoire (3-2) contre Manchester City, quelques semaines plus tôt. Mais, la fin de l’histoire fut cruelle pour le capitaine des Red’s puisque cette après-midi là, c’est lui qui donna les trois points aux Blues de Chelsea.

Evoluant toujours très bas sur l’échiquier de Brendan Rodgers, le numéro huit anglais se trouva, cette-fois, dernier homme afin de mener les offensives tel un parfait sentinelle. Cependant, alors qu’il recevait un ballon pourtant anodin de Mamadou Sakho, Steven Gerrard glissa et laissa Demba Ba inscrire le premier goal du match.

La suite, on la connaît, les réseaux sociaux qui s’enflamment, la presse qui le décrie, le discrédite de son honneur. Liverpool qui perd le titre. Terrassé par ce fait de jeu et la mauvaise performance des Three Lions en Coupe du Monde, l’intéressé réagira même plus tard en affirmant que ces mois ont été “les plus durs de sa carrière”. Par la suite il quittera même la sélection anglaise (dont il était pourtant le capitaine) afin de ”se concentrer pleinement sur Liverpool”. Mais alors que l’histoire semblait loin derrière Gerrard, un autre personnage est revenu à la charge, un personnage que l’on attendait plus au bord de la Mersey !

Auteur de 31 buts lors de cette fameuse saison, Luis Suarez a tenu à s’exprimer quant à l’incident impliquant son ancien capitaine.

“Si j’avais été à la place de Stevie, je ne sais pas si j’aurais pu continuer à jouer. Sur le plan émotionnel, cela doit été très, très dur. Les semaines précédentes, beaucoup de choses avaient été dites sur lui, l’attente était tellement grande… On disait que lui, le leader de Liverpool, allait permettre à son club de gagner un premier titre depuis 20 ans en Premier League, en plus pour le 25e anniversaire de la catastrophe de Hillsborough, dans lequel son cousin était mort. Le capitaine, l’homme d’un seul club, ce Scouser né ici… et il a été le malchanceux à faire une erreur cruciale. Il n’a toujours pas remporté de titre de champion. Stevie avait commencé à y croire, nous l’avons tous fait. Je suis convaincu que si Chelsea n’avait pas marqué comme ça, ils n’auraient pas marqué du tout. Et une fois que vous avez pris un but contre eux, c’est pratiquement impossible.”

Malgré tous ces déboires, on espère que le capitaine des Red’s, mis au repos face au Real Madrid, sera d’aplomb pour aider son équipe à renouer avec le succès et cela commence dès samedi contre… Chelsea.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut