Souvenez-vous : Il y a trois ans jour pour jour, Sergio Ramos s’envolait dans le ciel de Lisbonne

Le 24 mai 2014, le Real Madrid et l’Atlético Madrid se retrouvaient en finale de la Ligue des Champions après avoir respectivement éliminés le Bayern Munich et Chelsea. Ce soir-là, le capitaine du Real Madrid, Sergio Ramos, a endossé le costume de super-héros en égalisant sur une tête salvatrice dans les tous derniers instants de la rencontre. LBDF vous remémore ce moment chargé en émotions.

Sergio Ramos a inscrit deux lors de ses deux finales de la Ligue des Champions. / AFP PHOTO / MIGUEL RIOPA
Sergio Ramos a inscrit deux lors de ses deux finales de la Ligue des Champions. / AFP PHOTO / MIGUEL RIOPA

90+3. Avant d’affronter la Juventus Turin en finale de la Ligue des Champions, le 3 juin prochain à Cardiff, le Real Madrid célèbre aujourd’hui son dixième sacre dans la compétition reine. Le 24 mai 2014, après avoir atomisé le Bayern Munich sur sa pelouse en demi-finale retour (0-4), la Maison Blanche se rend à Lisbonne pour y défier son rival madrilène, l’Atlético. Les hommes de Diego Simeone, forts de leurs succès face à Barcelone en quart de finale (1-1 ; 1-0) et face à Chelsea (0-0 ; 1-3) en demie, disputent alors la deuxième finale de Ligue des Champions de leur histoire (1974). Une rencontre au sommet entre les deux clubs rivaux.

Le temps s’est arrêté

Cette finale ne sera pas la plus belle de l’histoire, à moins que l’on soit un supporter madrilène. Beaucoup d’engagements, des contacts rudes, peu d’occasions, cette finale ressemble plus à un duel qu’à un match de football. Pourtant, elle restera à jamais gravée dans nos mémoires. Diego Godin ouvre le score après une sortie hasardeuse d’Iker Casillas à la 36ème minute et semble offrir aux siens la première coupe aux grandes oreilles de son histoire. Les minutes défilent, les deux équipes se crispent, le Real Madrid jette toutes ses forces dans la bataille pour recoller au score. Le quatrième arbitre prend son panneau d’affiche et annonce cinq minutes de temps additionnel.

Les hommes de Carlo Ancelotti continuent de pousser et obtiennent à corner à la 93ème minute. Luka Modric prend le ballon, le place dans le cercle, sous les consignes de Carvajal. Du pied droit, il dépose le ballon sur la tête d’un Sergio Ramos aérien qui envoie le ballon au fond des filets de Thibaut Courtois. Le stade, les joueurs et le staff exultent, le capitaine vient de sauver le bateau madrilène. Un but qui permet aux Merengues d’arracher la prolongation. Complètement cramés, les coéquipiers du capitaine Gabi ne peuvent plus contenir les assauts madrilènes et encaissent trois nouveaux buts par l’intermédiaire de Bale, Marcelo et Cristiano Ronaldo. Le Real Madrid remporte la décima et peut tirer à coup de chapeau à Sergio Ramos, un défenseur pas comme les autres.


Thomas Pain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut