Souvenez-vous : Le but de Didier Drogba en demi-finale de l’UEFA.

En 2004, l’Olympique de Marseille parvient à se hisser jusqu’en finale de l’UEFA, ancêtre de l’Europa League. Finale perdue, tout comme son homologue monégasque en Ligue des Champions la même année. Cependant lors de la campagne olympienne, Didier Drogba est parvenu à laisser son empreinte et pas n’importe laquelle.
ao_dau_chelsea_didier_drogba_marseille_champions_league_giaoduc_net_vn_2

« Drogbasité », enchantée. En demi-finale de l’UEFA, l’Olympique de Marseille hérite d’un tirage peu évident, avec Newcastle alors 5ème de Premier League. Après un match aller en Angleterre compliqué et soldé sur un score nul et vierge de 0 à 0, l’OM doit s’imposer au Vélodrome pour espérer remporter son deuxième titre européen après Ligue des Champions de 1993.

UN CONTRE ECLAIR, DROGBA DANS LA LUMIERE.

17ème minute de jeu. Newcastle obtient un bon coup franc à 30 mètres des buts marseillais alors gardé par Fabien Barthez. Les Magpies réalisent une subtile combinaison et voient Olivier Bernard, joueur de Newcastle, placer un bon ballon dans la surface marseillaise. Mais c’est sans compter sur la défense Olympienne qui repousse le ballon et permet à ses attaquants de se projeter vers l’avant. Camel Meriem, à la baguette, lance dans la profondeur Didier Drogba.

L’attaquant olympien mystifie, le défenseur anglais avec un geste de grande classe. Une sorte de talonnade derrière le pied d’appui, qui prend à contre-pied son adversaire direct. Drogba résiste au retour de la défense et crucifie le gardien. Le vélodrome se lève comme un seul homme et acclame l’un des joueurs les plus emblématiques du club phocéen. Ainsi est née la “Drogbassité”.


Thomas Pain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut