Souvenez-vous : le spectaculaire quadruplé de Luis Suarez avec Liverpool !

Luis Suarez est un attaquant complet de très grande qualité. Avant de former avec Messi et Neymar le meilleur trio offensif de la planète, l’attaquant Uruguayen faisait les beaux jours de Liverpool. Aux côtés des Gerrard, Coutinho ou Sterling, El Pistolero aura survolé cette saison 2013/2014. Monstrueux d’efficacité, il finira meilleur buteur de Premier League et Européen (à égalité avec Cristiano Ronaldo) avec 31 buts, et sera élu meilleur joueur du championnat. Également deuxième meilleur passeur (12), derrière son coéquipier Gerrard. Liverpool finira second, à deux points de Manchester City et l’Uruguayen sera transféré au Barça en juillet 2014 pour 81 millions d’euros. Ce qui en fait à l’époque le quatrième joueur le plus cher de l’Histoire (aujourd’hui neuvième). À l’image de sa saison, cette rencontre du 4 décembre 2013 face à Norwich restera gravé dans les cœurs des supporters de Liverpool. Auteur de quatre buts et d’une passe décisive, il sera le grand homme de ce match.

Liverpool's Uruguayan striker Luis Suarez celebrates scoring his fourth goal during the English Premier League football match between Liverpool and Norwich City at Anfield in Liverpool, northwest England on December 4, 2013. AFP PHOTO/PAUL ELLIS RESTRICTED TO EDITORIAL USE. NO USE WITH UNAUTHORIZED AUDIO, VIDEO, DATA, FIXTURE LISTS, CLUB/LEAGUE LOGOS OR “LIVE” SERVICES. ONLINE IN-MATCH USE LIMITED TO 45 IMAGES, NO VIDEO EMULATION. NO USE IN BETTING, GAMES OR SINGLE CLUB/LEAGUE/PLAYER PUBLICATIONS. / AFP PHOTO / PAUL ELLIS
Luis Suarez : meilleur joueur de Premier League lors de la saison 2013/2014 / AFP PHOTO / PAUL ELLIS

Que le temps passe vite. Il y a quatre ans jour pour jour, Luis Suarez faisait chavirer Anfield en étalant toute sa panoplie d’attaquant exceptionnel qu’il est. Ce jour-là, Liverpool, reçoit Norwich. Frappe de plus de trente mètres, demi-volée, coup-franc, l’Uruguayen a livré un véritable récital.

Un triplé en vingt minutes

Celui qui n’a commencé sa saison que le 29 septembre après ses neuf matches de suspension ne va pas mettre longtemps avant de retrouver le chemin des filets. Luis Suarez, malgré de très bonnes performances, traîne toujours ses frasques passées et n’est pas soutenu par la totalité des supporters. Ce match aura sûrement fait changer les derniers indécis, et opéré un tournant radical pour le reste de la saison. Avant cette rencontre, les Reds restaient sur quatre points pris sur douze possibles. Mais Suarez a pris les choses en main. Le spectacle commence à la quinzième minute, avec le chef-d’oeuvre de ce match.

Alors que le ballon rebondi devant lui quelques mètres après le rond central, Luis Suarez décoche un missile en cloche qui vient lober le pauvre John Ruddy, à l’époque gardien bis des Three Lions ! Loin de se contenter de ce bijou, l’Uruguayen réitère quatorze minutes plus tard. Bien servi sur un corner tiré par Coutinho, le numéro 7 se jette et reprend d’une reprise du gauche à bout portant dans les six mètres. Jamais rassasié. Seulement six minutes ont passé lorsque le héros de la soirée marque son triplé. Après une belle percée coté gauche, Suarez dépose son vis-a-vis, enchaîne avec un délicieux sombrero puis reprend d’une demi-volée splendide qui finit sa course dans le petit filet opposé.

Bourreau de Norwich attitré

En seconde mi-temps, si cela ne suffisait pas, son capitaine Steven Gerrard lui laisse le soin de tirer un coup-franc à la 74 ème minute. Dans cette soirée où tout lui réussi, l’offrande est trop belle. Aux vingt mètres, l’Uruguayen enroule parfaitement son ballon au-dessus du mur. John Ruddy est battu pour la quatrième fois. Enfin, pour montrer qu’il sait aussi s’intégrer au collectif, Suarez délivre une passe décisive en fin de match pour Sterling. Soirée parfaite. Anfield aime Suarez, et celui-ci leur rend bien. Auteur de neuf buts avant ce match, l’ancien joueur de l’Ajax passera devant Sergio Agüero à l’issue des 90 minutes. Treize buts (contre onze pour l’Argentin), en neuf matches !

Il en a mis des buts en Premier League. Mais nul doute que Norwich aura été la victime préférée d’El Pistolero. Avant cette boucherie du 4 décembre, il venait déjà d’inscrire deux triplés lors de ses deux dernières rencontres face aux Canaries. Ce qui en fait avec ce quadruplé, le premier joueur de Liverpool a inscrire trois triplés contre la même équipe ! On ne peut qu’admirer.

À 30 ans, Luis Suarez semble ne plus être autant affûté qu’à cette époque. L’efficacité semble lui faire défaut, ou du moins l’avoir un peu fui ces derniers temps. Espérons qu’El Pistolero reviennent à son meilleur niveau. Quoiqu’il en soit, nous nous réjouissons de le retrouver l’été prochain en Russie. Peut-être sa dernière compétition internationale avec La Céleste ? Suarez n’a sûrement pas fini de marquer les esprits.

Théophile Rémon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut