Souvenez-vous : le jour où Zlatan Ibrahimovic a été applaudi à l'unisson par tout un stade !

Mercredi 23 octobre 2013, troisième journée de poule en Ligue des Champions. Anderlecht s’incline lourdement 5-0 sur sa pelouse face au PSG. Auteur d’un quadruplé, la prestation de Zlatan fut exceptionnelle, saluée à sa juste valeur par un public conquis. Les spectateurs présents dans le stade admettront à l’issue de la rencontre avoir assisté à un véritable récital.

Paris Saint-Germain's Swedish forward Zlatan Ibrahimovic (R) scores his team's third goal during the UEFA Champions League group C football match between Anderlecht and Paris Saint-Germain in Brussels on October 23, 2013. AFP PHOTO / FRANCK FIFE / AFP PHOTO / FRANCK FIFE
Première fois que Zlatan inscrit un quadruplé en Ligue des Champions / FRANCK FIFE / AFP PHOTO / FRANCK FIFE

“Le football a un mauvais esprit”, “les supporters sont incontrôlables”, “l’argent prend le dessus sur les valeurs sportives”. On entend tant de phrases qui viennent salir l’image de notre sport favori. Ce soir-là, la beauté du football s’est traduite sur le terrain, mais également dans les tribunes.

Les compositions :

Anderlecht : T. Kaminski – C. Mbemba Mangulu – G. Kouyaté – B. Nuytinck – F. N’Sakala – Y. Tielemans – S. Kljestan – G. Gillet – D. Praet – M. Suarez – A. Mitrovic

– PSG : S.Sirigu – G. Van der Wiel – Alex – Marquinhos – Maxwell – T. Motta – M. Verratti – B. Matuidi – E. Cavani – E. Lavezzi – Z. Ibrahimovic

Un Zlatan en totale réussite

Ce soir-là Ibrahimovic pouvait tout tenter, tant la réussite l’accompagnait! Son premier but, le plus simple : après un bon travail côté droit de Cavani, qui décale Van der Wiel dans la surface. Ibra n’a plus qu’a pousser le ballon du gauche suite au bon centre à ras de terre du néerlandais. Deuxième but, la finesse technique : Deuxième passe décisive pour Van der Wiel. Trouvé par Matuidi, le latéral droit centre et trouve à nouveau Ibra, qui devance son défenseur et place une talonnade du pied droit petit filet.

Troisième but, le missile : quel but du Suédois. Centre de Maxwell côté gauche, la défense belge dégage son camp de la tête, le ballon arrive aux abords de la surface. Zlatan ne se pose alors aucune question et décoche une frappe du droit surpuissante des trente mètres qui finit sa course en pleine lucarne gauche. Quatrième but, la précision : passe décisive de Thiago Motta côté droit par-dessus la défense. Ibra contrôle de la tête, poursuit sa course. Entre côté droit de la surface, il enchaîne par une frappe en demi-volée croisée. Poteau rentrant opposé.

À l’unanimité

“Marquer quatre buts, ça n’arrive pas tous les jours[…]. Les applaudissements après mon but ? C’était incroyable, fantastique. J’en ai eu la chair de poule. C’est un grand honneur et je veux remercier ces supporters. Ça n’arrive pas souvent et j’en suis très heureux.”

Laurent Blanc : “Ibra est dans une excellente forme et il marque beaucoup de buts. Ses quatre de ce soir sont exceptionnels. Difficile de dire quel était le plus beau.”Même son de cloche du côté d’Anderlecht et Van den Brom, l’entraîneur de l’époque : “j’ai pris beaucoup de plaisir en regardant jouer Paris, tout comme notre public d’ailleurs. Ibrahimovic, lui, a été exceptionnel”

Gillet (capitaine d’Anderlecht) : “C’est un très grand professionnel. Ça se voit. C’est vraiment beau de voir un joueur comme lui continuer à faire les efforts défensifs après avoir marqué quatre buts. Bravo franchement !” Les réactions seront-elles les-mêmes à l’encontre de Neymar ou Mbappé ?

Réponse ce soir !

Théophile Rémon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut