Souvenez-vous : Le jour où Ntep a imité Ronaldinho

Le 17 mai 2014, le Stade Rennais se déplace sur la pelouse du Stade de Reims pour le compte de la 38ème et dernière journée de Ligue 1.  Assurées du maintien, les deux formations foulent la pelouse d’Auguste Delaune sans la moindre pression et dans l’optique d’offrir un spectacle digne de ce nom aux supporters. Un message appliqué à la lettre par Paul-Georges Ntep.

Ntep évolue désormais en Allemagne. / AFP PHOTO / FRANCOIS NASCIMBENI
Ntep évolue désormais en Allemagne. / AFP PHOTO / FRANCOIS NASCIMBENI

Du Ronaldinho dans le texte. Dès notre plus jeune âge, le football devient une source d’inspiration. On a tous, au moins une fois, imité l’une des stars du ballon rond dans la cour de récréation, sur le terrain d’entraînement. Le simple fait de porter le maillot de notre joueur préféré nous donnait le sentiment que tout était possible. Que nous étions capables de réaliser les gestes techniques les plus incroyables. Cela a sans doute été le cas de Paul-Georges Ntep, le jour où, devant sa télévision, il a pu contempler la publicité de Nike mettant en scène Ronaldinho. Pendant une minute, le Brésilien image la définition de Joga Bonito avant d’éliminer le gardien de but et pousser le ballon au fond des filets avec la tête. Un geste devenu mémorable et reproduit des millions de fois par les fans de football.

Ronaldinho sort de ce corps !

Alors que le Stade Rennais mène deux buts à zéro à l’heure de jeu face à une faible opposition, Ntep va décider d’animer un peu plus la soirée. Suite à une déviation, il récupère le ballon, élimine son vis-à-vis ainsi que le gardien rémois Agassa avant de se retrouver seul devant le but. La révélation rennaise se met à genoux avant de pousser le ballon de la tête au fond des filets. Un geste magnifique qui va pourtant faire polémique. La raison ? Le manque de respect de l’adversaire. Sérieusement ? Comment peut-on aujourd’hui créer la polémique sur un but  qui nous rappelle notre jeunesse ? Quoi qu’il en soit, Ntep pourra se vanter d’avoir réalisé dans sa carrière professionnelle un geste digne du magicien Ronaldinho. On peut dire que ce n’est pas donné à tout le monde.


Thomas Pain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut