Souvenez-vous : le jour ou Manchester United a humilié le Bayern Munich en C1

Le 26 mai 1999, Manchester United affrontait le Bayern Munich au Camp Nou dans le cadre de la finale de la Ligue des Champions. Les Red Devils, tombeurs de la Juve en demies, l’avaient emporté dans les arrêts de jeux. Retour sur une finale mythique.

Les joueurs de Manchester United célèbrent la victoire en portant le trophée après avoir battu en finale de la Champions League le Bayern Munich 2-1, le 26 Mai1999 au Camp Nou . (ELECTRONIC IMAGE) / AFP PHOTO / ERIC CABANIS
Les joueurs de Manchester United célèbrent la victoire en portant le trophée après avoir battu en finale de la Champions League le Bayern Munich 2-1, le 26 Mai1999 au Camp Nou .
(ELECTRONIC IMAGE) / AFP PHOTO / ERIC CABANIS

C’est sans doute l’un des matchs avec le retournement le plus rocambolesque de l’histoire de la Ligue des Champions. Une finale emblématique avec deux équipes au sommet. Dans un Camp Nou quasi-noir de monde, 90045 spectateurs ont fait le déplacement pour assister à cette finale de rêve.

Deux formations au sommet

En 1999, le Bayern Munich et Manchester United sont sacrés champions dans leurs pays respectifs. Si les Roten disposent d’un palmarès impressionnant au niveau international, leur dernière finale remonte à 1987. Côté mancunien, il faut remonter à 1968. En effet, le Manchester de Bobby Charlton a joué une finale qui s’est soldée par une victoire remportée 4 à 1 contre le Benfica Lisbonne d’Eusebio.

Un match à l’issue improbable

 

Le Bayern et Manchester se sont déjà affrontés dans cette édition 1998-1999 (1-1). Ils ont fini respectivement 1er et 2ème du groupe B. Les allemands, favoris de la rencontre, ont dès le début dominé la rencontre. Mario Basler ouvre le score à la 6ème minute grâce à un coup franc. Les hommes d’Ottmar Hitzfeld dominent largement le match. Côté anglais, c’est un peu la soupe à la grimace. Privés de Paul Scholes et Roy Keane, la formation d’Alex Ferguson essaye tant bien que mal de proposer un jeu à la hauteur. Ce dernier effectue deux changements en deuxième mi-temps. Teddy Sheringham et Ole Gunnar Solskjær font leur entrée en 67ème et 81ème minute. Les deux footballeurs apportent de la fraîcheur et donnent un nouveau souffle à l’équipe.

À la 90 ème minute, les jeux semblent être fait. Et pourtant, les 3 minutes d’arrêt de jeux vont être fatales pour les blanc et rouge. Manchester United égalise grâce à un but signé Sheringham sur un corner de David Beckham. Les Red Devils doublent la mise à la 93 ème grâce Solskjær. Ce dernier crucifie les cages d’Oliver Kahn, impuissant. Pierluigi Collina siffle la fin du match. Score final: 2-1 Lessivés, les munichois fondent en larmes. Au terme d’un scénario incroyable, il aura fallu 120 secondes pour que Manchester United remporte avec brio cette 44ème édition de la Ligue des Champions et réalise un triplé historique (Champion d’Angleterre et vainqueur de la Coupe d’Angleterre)

Les compos

Manchester United

Entraîneur : Alex Ferguson
Peter Schmeichel (c), Gary Neville, Ronny Johnsen, Jaap Stam, Denis Irwin, Ryan Giggs, David Beckham, Nicky Butt, Jesper Blomkvist, Dwight Yorke, Andy Cole
Remplaçants :
Raimond van der Gouw, David May, Philip Neville, Wes Brown, Jonathan Greening, Teddy Sheringham, Ole Gunnar Solskjær

Bayern Munich

Entraîneur : Ottmar Hitzfeld
Oliver Kahn (c), Lothar Matthäus, Markus Babbel, Thomas Linke, Samuel Kuffour, Michael Tarnat, Stefan Effenberg, Jens Jeremies, Mario Basler, Carsten Jancker, Alexander Zickler
Remplaçants :
Bernd Dreher, Thomas Helmer, Mehmet Scholl, Thomas Strunz, Thorsten Fink, Hasan Salihamidžić, Ali Daei

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut