Souvenez-vous : le jour où Chelsea a gagné 6-0 contre Arsenal !

À l’occasion des demi-finales de la League Cup, Chelsea reçoit Arsenal ce soir à Stamford Bridge. Ce derby londonien est un grand classique outre-Manche ! Deux équipes rivales sur et en-dehors du terrain. Les oppositions entre ces deux mastodontes Anglais donnent souvent lieux à des matches disputés, avec une issue très difficile à prévoir. Rares sont les fois où l’une des deux équipes a fait preuve d’une supériorité incontestable. À part peut-être cet après-midi du samedi 22 mars 2014. Les Blues avaient littéralement étrillés les Gunners 6-0, avec notamment un doublé du Brésilien Oscar ! Dans cette rivalité de longue date entre José Mourinho et Arsène Wenger, le Portugais a clairement pris un ascendant psychologique ce jour-là !

Première fois de l'Histoire que Chelsea marque six buts contre Arsenal / AFP PHOTO / GLYN KIRK
Première fois de l’Histoire que Chelsea marque six buts contre Arsenal / AFP PHOTO / GLYN KIRK

Il y a des matches comme ça qui marquent les esprits. Celui-là en fait partie. Coller six buts à son adversaire dans un derby à quelques journées de la fin du championnat, qui plus est dans un duel pour la première place, c’est incroyable. Arsène Wenger se souviendra longtemps de son millième match sur le banc d’Arsenal.

Contexte

Avant cette rencontre décisive, Chelsea, leader de Premier League, a quatre points d’avance sur les Gunners. Autant dire que ce match peut redistribuer les cartes. José Mourinho n’a jamais perdu contre l’entraîneur Français, pour un bilan de cinq victoires et cinq nuls. Pour la petite histoire, Chelsea affrontait quelques jours plus tard le PSG, se faisait battre au Parc des Princes 3-1, avant de l’emporter une semaine plus tard 2-0 dans son antre.

Compositions

Chelsea : Cech – Azpilicueta, Terry (cap), Cahill, Ivanovic – David Luiz, Matic – Hazard, Oscar, Schürrle – Eto’o

Arsenal : Szczesny – Gibbs, Koscielny, Mertesacker, Sagna – Oxlade-Chamberlain, Rosicky, Arteta (cap) – Podolski, Giroud, Cazorla

Trois buts en douze minutes

Alors qu’Arsenal venait de se procurer une belle occasion par l’intermédiaire d’Olivier Giroud, dont la frappe est repoussée par Cech, c’est Chelsea qui ouvre le score dès la cinquième minute ! Schürrle hérite du ballon dans le rond central. Pas attaqué, l’Allemand a tout le loisir de gagner du terrain plein axe. Après avoir fixé la défense, il décale astucieusement Eto’o sur la droite à l’entrée de la surface. Ce dernier met dans le vent Oxlade-Chamberlain d’un petit crochet intérieur, avant de frapper un enroulé du gauche. Le ballon est hors de portée du gardien et finit dans le petit filet opposé.

À peine deux minutes plus tard, alors qu’on s’attend à une réaction des Gunners, Chelsea marque déjà le but du break, par l’intermédiaire de Schürrle ! Encore une fois la défense d’Arsenal est trop passive sur le coup. Après un bon décalage, l’Allemand se rapproche de la surface, mais n’est pas attaqué. Il a le temps d’armer sa frappe du droit. Cette dernière est croisée, entre les jambes de Koscielny, à ras de terre. Elle termine au même endroit que le but précédent : petit filet opposé. Szczesny n’esquisse pas le moindre mouvement cette fois. C’est dur pour Arsenal, déjà mené 2-0 à la septième minute ! Les Gunners payent leur manque d’impact au milieu de terrain et leur passivité défensive.

Trois minutes plus tard, coup dur pour Chelsea et Samuel Eto’o : le Camerounais se tient l’arrière de la cuisse, il est remplacé par Fernando Torres. Mais le calvaire continue pour les Rouges et Blancs. Dix minutes après le but de Schürrle, les Blues obtiennent un penalty suite à une main volontaire dans la surface d’Oxlade-Chamberlain, qui détourne une frappe d’Eden Hazard. Dans la confusion, l’arbitre se trompe et expulse injustement le pauvre Gibbs ! Ce match n’est vraiment pas comme les autres. Hazard se fait justice tout seul, et frappe au centre du but, Szczesny avait plongé sur sa droite, 3-0 pour Chelsea, 17ème minute !

Une première mi-temps cauchemardesque

Arsène Wenger rééquilibre son effectif. Podolski est contraint de laisser sa place à Vermaelen, qui occupera le poste laissé vacant par Gibbs. Chelsea continue de pousser. David Luiz, puis Schürrle ne sont pas loin de marquer le quatrième but, mais Szczesny détourne bien à deux reprises. Mais le portier ne peut pas continuer seul à faire des miracles. Trois minutes avant la fin du temps réglementaire de la première période, c’est au tour d’Oscar d’y aller de son but.

Torres est bien décalé sur la droite de la surface. Pas attaqué par Mertesacker, il centre à ras de terre pour Oscar, qui devance la sortie de Szczesny d’un petit plat du pied droit. 4-0 ! C’est la troisième fois dans l’Histoire de la Premier League qu’Arsenal encaisse quatre buts en première mi-temps ! Le score est logique au vu de la prestation des joueurs d’Arsène Wenger. Les Gunners ne semblent pas avoir les ressources pour inquiéter les joueurs de José Mourinho.

Un match historique

Arsène Wenger opère deux changement à la mi-temps : Flamini remplace Oxlade-Chamberlain, et Jenkinson rentre à la place de Koscielny. C’est risqué car le coach Français ne se laisse pas de changement supplémentaire pour cette deuxième période. À peine deux minutes après le retour des vestiaires, le gardien Polonais est à nouveau à la parade. Suite à un bon travail de Torres face à Vermaelen, son tir est contré par Mertesacker. Le ballon revient sur David Luiz, dont la frappe est arrêtée. Sans un grand Szczesny, Arsenal aurait pu en prendre beaucoup plus !

Les Gunners sont un peu mieux en deuxième mi-temps. Chelsea se contente d’attendre les joueurs d’Arsenal, et procède en contre-attaques. Cazorla a même l’occasion de réduire le score à la 60ème minute, mais sa frappe passe de peu à côté.

Deux nouveaux buts en cinq minutes

Décidément, dès qu’Arsenal se relâche, les Blues en profitent ! 66ème minute, Rosicky donne une mauvaise passe à l’entrée de sa surface. C’est intercepté par Oscar. Ce dernier frappe en force à ras de terre. Le tir touche le sol et vient tromper le gardien Polonais juste avant son intervention. Cinquième but pour Chelsea, et doublé pour le Brésilien. Deux minutes après, le Brésilien est ovationné au moment de sa sortie. Il est remplacé par Mohamed Salah. Il n’aura pas fallu longtemps à l’Égyptien pour marquer. Trois minutes plus tard, il inscrit le sixième but de Chelsea ! Suite à une superbe ouverture de Matic depuis son camp, Salah est trouvé dans le dos de la défense. Il se retrouve au duel face à Szczesny, qu’il trompe d’un plat du pied gauche à ras de terre.

Le score n’évoluera plus. C’est la première fois de l’Histoire que Chelsea inscrit six buts contre Arsenal ! Cela faisait depuis 1960 que les Gunners n’en avaient pas encaissés autant dans un derby ! Arsène Wenger déclare à l’issue de ce match : “c’est une immense déception. Quand vous n’êtes pas capables d’élever votre niveau dans ce genre de match, personne ne prend ça bien. C’est l’un des pires matches de ma carrière. Après vingt minutes, le match était fini. Ensuite, c’est long. On ne se prépare pas pour ce genre d’expérience. Cette défaite est de ma faute, j’en prends l’entière responsabilité”. Quant à José Mourinho : “on est entrés avec un esprit tueur et en dix folles minutes on les a détruits, le match était plié. Après, cela a été facile. On était trop forts. Penalty, carton rouge, 3-0. L’analyse du match porte uniquement sur ces dix minutes”.

Théophile Rémon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut