Serie A : Vers un retour du Milan AC au premier plan ?

En officialisant l’arrivée de Leonardo Bonucci vendredi, le Milan AC a fait signer sa huitième recrue du mercato. Le club lombard a déjà dépensé plus de 200 millions d’euros cet été sur le marché des transferts. Des dépenses permises par les nouveaux propriétaires chinois qui rêvent d’une équipe compétitive capable de briller en Serie A et de s’offrir de belles aventures européennes.

Champion d’Italie pour la dernière fois en 2010-2011 avec Ibrahmiovic, Robinho, Gattuso, Seedorf ou encore Thiago Silva, le Milan connaît depuis des heures difficiles en Serie A. Si les Rossoneri ont terminé deuxième en 2011-2012 puis troisième la saison d’après, ils errent depuis en milieu de classement (de la sixième à la dixième place). Ces contre-performances sur la scène nationale conduisent à une absence du Milan lors des compétitions européennes. Difficilement acceptable quand on a remporté la Ligue des Champions à sept reprises.

De nouveaux actionnaires

La saison dernière s’est ainsi achevée par une sixième place des milanais synonyme de troisième tour préliminaire en Europa League. Mais cette saison a surtout été marquée par la vente du club pour 740 millions d’euros en avril dernier. Après 31 ans de présidence, Silvio Berlusconi a ainsi passé la main à un consortium d’actionnaires chinois, Rossoneri Sport Investment Lux. Ces investisseurs, emmenés par Li Yonghong, nouveau président du club, ont rapidement fait part de leur ambition : retrouver la Ligue des Champions. Pour cela, ils ont prévu d’injecter 350 millions d’euros sur les trois prochaines années.

Yonghong Li Marco Fassone (R) and representative David Han Li AFP PHOTO / MIGUEL MEDINA
Le nouveau président du Milan AC, Li Yonghong, accompagné de Marco Fassone, directeur sportif, et David Han Li, représentant de Rossoneri Sport Investment Lux AFP PHOTO / MIGUEL MEDINA

Des recrues en pagaille

Trois mois plus tard, les ambitions des nouveaux propriétaires se traduisent sur le marché des transferts avec un mercato très riche. Le Milan a déjà fait signer neuf joueurs pour plus de 200 millions d’euros. Les dirigeants rossoneri et Vincenzo Montella, entraîneur depuis la saison dernière, ont attiré des jeunes joueurs prometteurs à l’image de l’attaquant portugais André Silva, du milieu ivorien Franck Kessié, du défenseur italien Andrea Conti ou encore du milieu turc Hakan Çalhanoğlu. Des internationaux ont également rejoint le club comme Mateo Musacchio, Lucas Biglia ou Ricardo Rodriguez. Mais le gros coup réalisé par le Milan est sans nul doute la signature de Leonardo Bonucci, international italien et titulaire indiscutable de la défense turinoise. 

Les dirigeants du Milan ont également su négocier la prolongation de contrat de Gianluigi Donnarumma. Et les rumeurs de transfert continuent… On parle ainsi d’Aubameyang, de Morata ou encore de Belotti pour renforcer l’équipe.

milan ac
Sept des nouvelles recrues du Milan (Twitter Milan AC)

Quelques interrogations

Sur le papier, les milanais semblent bien armés pour cette nouvelle saison avec un effectif renouvelé associant jeunesse dorée et cadres plus expérimentés. Reste qu’une équipe doit maintenant naître pour espérer rivaliser en Serie A avec la Juve, le Napoli ou la Roma. On l’a vu par le passé, les dépenses importantes lors des mercatos ne sont pas synonymes de réussite sportive.

Outre le succès ou l’échec de ce projet sportif, une autre interrogation subsiste : celle des moyens financiers des nouveaux investisseurs. Si le Milan, à travers les actionnaires de Rossoneri Sport Investment Lux, s’est distingué depuis le début du mercato pour ses importantes dépenses, ces derniers ont eu recours à un montage financier pour s’offrir le club. Li Yonghong a ainsi dû emprunter environ 300 millions d’euros à un fond d’investissement américain qu’il doit maintenant rembourser sous 18 mois. Affaire à suivre.

S’il est trop tôt pour parler d’un retour du Milan AC au premier plan, les nouveaux propriétaires se donnent les moyens d’y rêver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut