Serie A : Pjanic et l'art du coup franc

Le joueur de l’AS Roma s’est une nouvelle fois illustré sur coup franc cette semaine. Une bonne raison pour révéler à la presse italienne les clés de sa réussite sur coup de pied arrêté.

Miralem-Pjanic
Contre le Bayer Leverkusen (4-4) en Ligue des Champions ce mardi, Pjanic a tranquillement ajusté le gardien allemand des vingt mètres. Ce qui porte son total de but sur coups francs à quatre depuis le début de la saison. Il a accepté de revenir, après le match de Ligue des Champions, sur sa réussite sur coup franc.

Mon professeur a été Juninho, même s’il frappait d’une manière différente de la mienne. Avec lui, le ballon dansait, comme c’est le cas avec Pirlo. Moi, je reste souvent après l’entraînement pour travailler la précision. Mais, je ne travaille pas les trajectoires car je les connais selon les distances au but qu’il y a” a-t-il expliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut