Serie A : Cesare Prandelli fait le point sur la prochaine saison

Cesare Prandelli va entraîner un club des Émirats Arabes Unis, l’Al-Nasr. L’occasion pour le technicien italien de partager son analyse quant à la prochaine saison de la Serie A.

Cesare Prandelli (à droite) en pleine conférence de presse - ©AFP Jose Jordan
Cesare Prandelli (à droite) en pleine conférence de presse – ©AFP Jose Jordan

Avant de quitter l’Europe, l’ancien sélectionneur de l’Italie a accordé un entretien à la BBC. Il revient longuement sur les principaux acteurs du championnat transalpin pour la saison à venir. Pour Cesare Prandelli, la Juventus reste encore la grande favorite de la compétition. « Jusqu’à présent, la Vieille Dame a été le club le mieux organisé notamment pour le travail. Ils sont ambitieux et déterminés. Puis c’est une ville où il y a moins de tentations qu’ailleurs », a expliqué le technicien de 59 ans.

Depuis 2011, la Vieille Dame domine effectivement la Serie A sans partage. Elle sort d’un sixième sacre consécutif. Son pragmatisme risque encore de faire très mal pour le prochain exercice selon Prandelli.

« Montella et Spalletti sont les hommes de la situation »

L’AC Milan fait beaucoup parler de lui durant cette intersaison. En effet, la formation milanaise a été assez active sur le marché des transferts. Elle a attiré des internationaux comme Mateo Musacchio ou Lucas Biglia, sans oublier l’arrivée de Leonardo Bonucci. Doit-on s’attendre à un retour au premier plan des Rossoneri la saison prochaine ?

Pour Cesare Prandelli, la force du Milan ne sera pas ses nouvelles recrues, mais plutôt l’entraîneur. « Les Rossoneri sont désormais une grosse structure économique. Je pense que Vincenzo Montella, l’entraîneur, est l’homme de la situation. Il a montré ce qu’il savait faire à la Fiorentina. Ils repartent presque de zéro, ce sera difficile et passionnant », a-t-il répondu.

Son avis concernant l’autre club milanais, l’Inter, est la même : « La garantie du succès pour l’Inter, pour l’instant c’est Spalletti. Si ses dirigeants le soutiennent, il ira loin ».

Cesare Prandelli : « Naples, c’est l’anti Juventus »

L’ancien sélectionneur de la Squadra azzurra estime que Naples est la formation dont il faudra le plus se méfier. Le football pratiqué par les Napolitains pourrait même surprendre la grande Juventus. « Au départ, c’est l’anti-Juve. L’équipe a confirmé et surtout la ville a compris le message de Sarri : le jeu est la marque. C’est gratifiant pour eux s’ils pensent pratiquer le meilleur football en Europe », a expliqué Prandelli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut