Ronney estime qu'il ne sera jamais un grand d'Angleterre

Á 29 ans, et bientôt 100 sélections sous le maillot des Three Lions (il fêtera sa centième sélection ce samedi contre la Slovénie), le joueur de Manchester United fait un constat en demi-teinte des années passées.

109833-large

L’ancien attaquant de Everton fait un parallèle entre sa carrière en club et celle menée en Équipe nationale.

La première considérée comme pleine au cours de laquelle, il s’est constitué un palmarès impressionnant avec cinq championnats, trois coupes de la ligue mais aussi une Ligue des Champions.

La seconde plus décevante. S’il peut devenir le meilleur buteur de la sélection anglaise d’ici peu (43 buts contre 49 pour Bobby Charlton), il n’a pas remporté un seul trophée en Équipe nationale. Ainsi Rooney estime que pour marquer l’histoire du football anglais, il se doit de remporter une Coupe du monde.

Je ne serai jamais un grand d’Angleterre, sauf si je ne gagne une Coupe du monde pour mon pays, comme l’a fait sir Bobby Charlton en 1966″a-t-il expliqué.

Selon vous, faut-il remporter une Coupe du monde pour devenir une légende du football dans son pays ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut