Et si Ranieri menait le FC Nantes en Europe ?

Arrivé cet été libre après un an et demi exceptionnel à Leicester, l’Italien Claudio Ranieri est en train d’imposer sa patte chez les nantais. Si initialement l’objectif était d’obtenir un maintien paisible, la lecture des premiers résultats de la saison offre d’autres perspectives. Durablement ?

Ranieriii

Un coach connu et reconnu

Après l’épisode Sergio Conceicao conclu dans l’incompréhension totale, il fallait trouver un successeur à la hauteur du Portugais. Lorsque Waldemar Kita a été cherché Claudio Ranieri, tous les observateurs ont salué la performance. Cependant, avec un effectif moyen et aucune recrue phare hormis peut-être le gardien Tatarusanu, les objectifs ne pouvaient pas voler bien haut. Les deux défaites face à Lille et Marseille pour le début de la saison de Ligue 1 allaient dans ce sens. Oui mais…  Avec un tel coach, l’histoire ne pouvait rester aussi morne et plate que ces deux rencontres…

Une méthode qui paye

Obligé de revenir aux fondamentaux, Ranieri s’est surtout occupé de redonner confiance et envie à des joueurs encore marqués par l’épisode Conceicao. Moins directif et plus tacticien que son prédécesseur, il a vite compris que sa méthode devait être suivie par tous ses joueurs. SI Nakoulma a pris du temps à comprendre ces exigences par exemple, il est actuellement titulaire… En se positionnant bas sur le terrain et en appliquant à la lettre les consignes du Mister, les premiers résultats ont fini par arriver. 5 victoires et 2 nuls plus tard, le FC Nantes pointe à la 5ème place. Pour une saison semblable aux niçois l’an dernier ?

Un effectif léger

Évidemment, un coach ne peut pas à lui tout seul mener une équipe au succès. Le rôle des joueurs est fondamental pour passer des paliers et remplir des objectifs. Si l’effectif est taillé en nombre pour jouer la Ligue 1, la qualité intrinsèque de ces joueurs semblent encore en dessous des ténors de la Ligue 1. Oui Rongier, Nakoulma, Dubois, Diego Carlos ou même Sala ont du talent mais assez pour accrocher un top 5 ? L’exemple de la saison dernière avec Conceicao va dans se sens. Arrivé en cours de saison, il avait métamorphosé le FCNA pour lui faire obtenir une 7ème place inespérée…

Longtemps étiqueté comme loser, Ranieri a retourné l’opinion publique en menant Leicester au titre de champion d’Angleterre. Si le défi nantais peut être comparable sur plusieurs aspects, le coach n’a pas de N’Golo Kanté ou Ryad Mahrez dans son effectif actuel. Suffisant pour mener le FC Nantes en Europe, plus de 15 ans après la dernière participation. Rien n’est moins sur…
Jajaye Panizzoli

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut