Racisme : Thuram dénonce le racisme dans le football français !

Engagé dans la lutte contre le racisme depuis plusieurs années, le recordman des sélections en Équipe de France a accordé une interview à l’Équipe dans laquelle il revient sur ce problème qui gangrène la société française. Le football ne faisant pas exception.

lilian-thuram

Pour l’Équipe, l’ancien international français a accepté de livrer son opinion sur le racisme dans le football aujourd’hui. Lilan Thuram fait un constat simple. Il y a de nombreux joueurs de couleur évoluant en Ligue 1 mais peu nombreux sont les entraîneurs ou dirigeants de couleur dans le football français.

« Pour jouer, oui tout va bien. Mais pour le reste… Le staff, les cadres dirigeants, c’est plus compliqué. Parce que la société est traversée de préjugés. Comme on met en doute l’intelligence de certaines personnes, il y a donc des postes qui leur seront difficilement attribuables. Lorsque vous êtes un joueur noir, ou de type maghrébin ou autre, vous n’êtes pas stupide » a-t-il expliqué.

L’ancien joueur de la Juve a également insisté sur la nécessité d’avoir des référents pour les jeunes de couleur aux différents postes dans le football français. Cela incite, selon lui, ces jeunes à s’engager dans cette voie.

« Si à un moment, vous voyez qu’effectivement, il n’y a pas beaucoup d’entraîneurs comme vous, vous n’allez pas vous orienter vers cette voie. Car vous allez vous dire que vous aurez plus de mal à y arriver. Dès le départ, vous êtes découragé. Il faut des référents qui vous disent que c’est possible. À partir de là, vous pouvez vous projeter. » a-t-il argumenté.

Pour conclure, il a pointé le doigt sur la difficulté de faire évoluer les choses tant dans le football que dans la société.

« Il y a pas mal de joueurs non blancs, et comment expliquer que sur les bancs, ce ne soit pas le cas ? Il y a donc un problème, et il faut réfléchir à ce qu’il faut faire pour changer les choses. Si on veut changer les choses, attention… Car pour certains, ils n’ont pas forcément envie de les voir changer puisqu’ils auront moins de probabilités d’avoir le poste. C’est aussi ça le racisme : est-ce que je peux partager les choses ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut