Que sont-ils devenus : Raúl, la légende madrilène

L’idole de Bernabéu a quitté le Real en 2010 après seize années au plus haut niveau remportant notamment trois Ligues des Champions et six Ligas. Á 37 ans, le natif de Madrid joue toujours au football de l’autre côté de l’Atlantique.

SPAIN SOCCER CHAMPIONS LEAGUE

Raúl González Blanco, de son nom complet, est l’homme d’un club, le Real Madrid. Madrilène de naissance, l’Espagnol a passé les plus belles années de sa carrière au sein de la Casa Blanca. C’est pourtant chez le grand rival, l’Atlético Madrid, que Raúl va taper ses premiers ballons et gagner ses premiers titres avec les équipes de jeunes des Colchoneros. Á 15 ans, il est contraint de rejoindre le Real, l’Atlético étant confronté à des difficultés financières.

La suite de l’histoire, on l’a connaît. Á 17 ans, il dispute son premier match avec l’équipe première du Real. Une défaite pour débuter mais les succès ne vont pas tarder pour le jeune attaquant. D’abord son premier but avec les A. Et comme l’histoire est souvent bien faite, il inscrit ce but face à l’Atlético un soir de 1994.

Peu à peu, l’Espagnol va se faire une place dans le onze de départ du Real en inscrivant de nombreux buts en Liga et en Coupe d’Europe. En seize années sous le maillot blanc floqué du numéro 7, Raúl va grandement contribuer aux sacres du Real Madrid (six Ligas, trois Ligue des Champions, deux Coupes d’Espagne, une Supercoupe d’Europe, deux Coupes Intercontinentales).

Raul_LDC

Véritable légende du Real Madrid, l’attaquant est, à ce jour, le meilleur buteur du club avec 323 réalisations et celui qui a disputé le plus de matchs pour la Casa Blanca (741).

En 2010, Raúl a pourtant pris une grande décision en décidant de quitter le Real pour rejoindre Schalke. Deux saisons passées en Allemagne où l’attaquant espagnol a réussi à faire trembler les filets mais aussi à conquérir le cœur des supporters de Schalke comme ce soir de quart de finale de Ligue des Champions où Raúl se rend en tribune pour célébrer la victoire avec ces derniers.

Après l’Allemagne, direction le Qatar pour Raúl. L’Espagnol signe en 2012 à Al-Ahly. Capitaine de l’équipe, il mène les siens vers les sommets et remporte le championnat.

raul-ny

Cet hiver, l’attaquant a accepté un nouveau challenge en signant à 37 ans au New York Cosmos, ancien club de Pelé ou Cruyff. Comme à son habitude, Raúl s’est bien intégré à l’effectif et fait parler son expérience en marquant de précieux buts. Il a même été désigné meilleur joueur de la semaine en mai dernier. Le New York Cosmos culmine d’ailleurs en tête de son championnat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut