Que deviens-tu ? Bojan Krkic

Véritable prodige de la Masia, Bojan Krkic avait impressionné bons nombres d’observateurs par sa précocité. Souvent comparé à Lionel Messi, le Serbo-Espagnol était promis à un avenir quasi similaire. A 17 ans, le joueur n’a pas supporté la pression médiatique. Depuis, ce dernier enchaîne les clubs et n’a pratiquement plus retrouver son niveau d’antan. Alors que deviens-tu Bojan Krkic ?

L’ascension barcelonaise

Né à Linyola en Espagne le 28 août 1990, Bojan Krkic possède des origines serbes. En effet, il porte le même nom que son célèbre père, qui a évolué à l’Etoile Rouge de Belgrade. Sa mère, quant à elle, est d’origine catalane. D’où sa présence dans les rangs barcelonais dès son plus jeune âge. C’est en 1999 qu’il rejoint la Masia. De 9 à 16 ans, le jeune prodige va inscrire pas moins de 889 buts. A l’époque, il est considéré comme l’un des jeunes joueurs les plus prometteurs de la planète football. Lors de la saison 2006-2007, la pépite espagnole inscrira 10 buts en 22 matchs au sein de l’équipe B du FC Barcelone. La même saison, à 15 ans et 8 mois, il a l’occasion d’évoluer avec les moins de 17 ans de la Roja. Lors du championnat d’Europe des moins de 17 ans, il finira meilleur buteur de la compétition  avec 5 buts, malgré une élimination en demi-finale.

Son premier contrat professionnel

L’année suivante, le surdoué mène à lui tout seul la Roja à la victoire finale de l’Euro U17 en Belgique. Il va être décisif en inscrivant le but égalisateur en demi-finale contre la Belgique à la 72e minute (1-1, victoire 7-6 aux tirs au but) avant de donner la victoire aux siens à la 48e minute de la finale contre l’Angleterre. Ayant convaincu les dirigeants barcelonais de son fort potentiel, il signe son premier contrat professionnel à seulement 17 ans. Le 16 septembre 2007, le jeune Bojan Krkic effectue ses premiers pas en Liga face à Osasuna, en remplaçant Giovanni Dos Santos à la 78e minute. Il devient ensuite le plus jeune barcelonais à participer à un match de Ligue des Champions en rentrant face à l’Olympique Lyonnais. Souvent comparé à Lionel Messi, à la fois par sa ressemblance physique mais aussi par son talent, Krkic devient le Blaugrana le plus jeune à inscrire un but en Liga, à 17 ans et 53 jours. Le record précédent était détenu par un certain Messi.

Une progressive descente aux enfers

Ce n’est pas toujours facile d’être comparé au célèbre Argentin à 17 ans. Même s’il remporte 14 trophées sur 19 possibles sous l’ère Guardiola de 2008 à 2011, Bojan Krkic va céder petit à petit à la pression des médias. En 2007 encore, il brille lors de la Coupe du Monde des moins de 17 ans avec l’Espagne. À la suite de ses performances, il est convoqué par l’Espagne en février 2008 pour affronter l’Equipe de France. Le jeune de 17 ans fait une crise d’angoisse dans les vestiaires avant la rencontre, la Fédération communiquera une fausse gastro-entérite pour justifier son absence. Quelques semaines plus tard, Bojan Krkic refuse de participer à l’Euro 2008. Ce dernier avait « peur de mal faire ». Il ne voulait pas décevoir ses coéquipiers. Encore aujourd’hui il ne regrette pas sa décision. A ses yeux, le monde du football était trop grand pour lui. Alors qu’il n’était pas encore majeur, il avait besoin de se déconnecter de cette pression. Celui qui a des liens de parenté avec Lionel Messi, n’a donc pas eu la carrière qu’il souhaitait.

L’occasion de se refaire

Bojan admet que le moment de quitter le club blaugrana est venu pour lui. Il ne voulait pas quitter le Barça. Mais avec l’arrivée imminente d’Alexis Sanchez en Catalogne, les places en attaque se font chères. Dès 2011, l’attaquant est vendu à l’AS Roma. Le transfert s’élève à 12 millions d’euros, avec une clause de rachat obligatoire de 13 millions d’euros après deux ans. En s’engageant pour 5 ans, le jeune catalan ne semble pas regretter son ancien club. Son objectif est désormais de briller à Rome et rien d’autre. Cependant, après seulement une saison, le joueur a été décevant. Selon lui, Luis Enrique est le fautif de sa mauvaise saison. Le technicien espagnol ne l’aurait pas fait évoluer à son poste de prédilection. Au lieu d’être positionné en 9, il a dû jouer ailier. Le Serbo-Espagnol a donc été prêté au AC Milan lors de l’été 2012. Titularisé seulement cinq fois en Serie A, Bojan Krkic termine sa saison en avril 2013. L’attaquant espagnol a été victime d’une déchirure à la cuisse droite. Son avenir reste très flou lors de cette période.

Départ d’Italie pour les Pays-Bas

Après le renoncement par l’AS Roma du rachat du joueur qui redevient donc lié au FC Barcelone, Bojan est prêté à l’Ajax Amsterdam le 15 juillet 2013. A la fin de la saison, le joueur est enfin séparé du FC Barcelone. Stoke City décide d’acheter le joueur pour la modique somme de 1,8 millions d’euros. Après 6 mois de compétition, il se fait une déchirure des ligaments croisés du genou gauche. Il est out pendant 6 mois. 73 matchs plus tard, Bojan Krkric va découvrir l’Allemagne à Mayence. L’ex prodige est l’auteur d’un but face au Bayern Munich, son seul but sous la tunique du FSV Mayence. A 27 ans, il a pu évoluer dans 5 championnats différents. Grand voyageur, Bojan Krkic ne s’arrête pas là, puisqu’il sera prêté au Deportivo Alavès par Stoke City en août 2017. 10 matchs et 0 but et puis s’en va, l’ancien de la Masia n’arrive pas à s’imposer au plus haut niveau. De retour en Angleterre, le natif de Linyola évolue désormais en D2 anglaise avec le club de Stoke City. Remplaçant régulier, Bojan Krkic n’arrive toujours pas faire son trou, même dans une division inférieure. S’il a encore le temps devant lui, on ne sait pas si l’attaquant espagnol aura le déclic nécessaire pour montrer toutes ses qualités sur le rectangle vert.

 



https://www.labeautedufootball.fr/2018/10/que-deviens-tu-gabriel-obertan/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut