PSG : Sarkozy aurait un rôle à jouer dans le recrutement du club

Régulièrement présent dans les travées du Parc des Princes pour assister aux matchs du Paris Saint-Germain, l’ancien président de la République et actuel numéro 1 de l’UMP jouerait un rôle plus important au sein du club champion de France. C’est en tout cas ce qui ressort des propos tenus par l’ancien ministre de l’intérieur Claude Guéant dans les colonnes de France Football.

Sarkosy psgLorsque le Paris Saint-Germain joue une rencontre à domicile, Nicolas Sarkozy n’est jamais très loin. Fervent supporter du club de la capitale et ami de Nasser Al-Khelaifi ; l’ex président de la République ne se contenterait pas d’assister aux matchs, en témoigne les propos de Claude Guéant : ancien secrétaire général de l’Elysée et ministre de l’intérieur. Dans une interview accordée à l’hebdomadaire France Football, Guéant aurait clairement affirmer l’implication de N.Sarkozy dans le recrutement du PSG. Si l’actuel président de l’UMP plaisantait récemment sur Twitter en proposant de se cotiser pour recruter Paul Pogba, il n’hésiterait vraisemblablement pas à conseiller la direction du club lors des différents mercatos.

Sarkozy prêt à payer de sa poche la Juventus Turin ? …

Il n’hésitait pas à donner son avis sur le recrutement quand il était ministre de l’intérieur. Il avait toujours un avis sur tout. C’est encore le cas aujourd’hui. Je crois que Nicolas Sarkozy continue à dire très clairement aux dirigeants actuels qu’il faudrait recruter tel ou tel joueur ou qu’il faudrait faire telle ou telle chose. C’est très intéressant de voir à quel point il s’investit dans le détail.” a indiqué C.Guéant dans les colonnes de France Football.

Des révélations surprenantes mais pas tellement illogiques. En effet, Nicolas Sarkozy est toujours présent dans les vestiaires parisiens à la fin des matchs importants, comme s’il jouait un rôle de décisionnaire au sein du club, sans être un simple supporter. Tout n’est pas très clair au Paris Saint-Germain : depuis le départ de Leonardo du poste de directeur sportif en 2013, personne n’a réellement repris le flambeau. Il ne serait donc pas étonnant que le président Nasser s’appuie sur les avis d’amis ou collaborateurs pour recruter. Une liste dont pourrait bien faire partie le numéro 1 de la droite française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut