Premier League : Souvenez-vous des invincibles Gunners !

Souvenez-vous il y a 11 ans de cela, Arsène Wenger et ses joueurs ont réalisé une saison parfaite. Durant tout le championnat, les Gunners n’ont pas connu la défaite à une seule reprise en 38 matchs. Ce parcours extraordinaire leur a valu le surnom des “invincibles”. Retour sur une épopée pas comme les autres.

Arsenal celebrates winning the Premiersh

Il existe des saisons où tout vous réussit, où tout paraît si simple. Les buts s’enchainent et la réussite est de votre côté, à chaque match, sur chaque action. L’impression indescriptible, que rien ne peut vous arriver durant 90 minutes, est présente. Tous ces ingrédients additionnés les uns aux autres permettent de réaliser un parcours historique. Arsenal en est la preuve vivante.

 UN PARCOURS UNIQUE EN PREMIER LEAGUE

ScreenHunter_456-Oct_-15-20_03

La saison 2003-2004 est tout simplement unique en son genre. Jamais dans l’histoire du championnat anglais, une équipe était parvenue à rester invaincue 38 matchs d’affilés. Avec 26 victoires et 12 matchs nuls, les Gunners ont fini l’exercice avec 11 points d’avance sur le dauphin Chelsea. Mais ce que l’on retiendra de cette année, c’est la régularité de cette équipe, le collectif qui s’est crée au fil de la saison.

Plus les matchs s’enchainaient, plus la possibilité de voir une équipe faire tomber Arsenal se réduisait ! Highbury, l’antre des Gunners à l’époque (remplacé aujourd’hui par l’Emirates Stadium) était une véritable forteresse. Sur les 19 matchs à domicile, les hommes d’Arsène Wenger en ont remporté 15 en ayant marqués 38 buts pour seulement 14 buts encaissés. Imprenable.

UN DUO FRANCAIS REDOUTABLE, UN EFFECTIF COMPLET

La réussite d’Arsenal lors de l’exercice 2003-2004 est en grande partie due à l’entente entre Thierry Henry et son compère Robert Pirès. A eux seuls, ils ont trouvé à 46 reprises le chemin des filets sur les 73 des canonniers. Auteur de 30 buts, “Titi” finira la saison avec le trophée de meilleur joueur et meilleur buteur du championnat. Une juste récompense pour un joueur qui est parvenu à entrer dans la légende de ce club.

Outre ce duo fantastique, l’équipe d’Arsenal était bourrée de talent. On pouvait notamment retrouver des joueurs comme Patrick Vieira, Fredrik Ljungberg, Sylvain Wiltord, le néerlandais Dennis Bergkamp ou encore Ashley Cole et Sol Campbell. Quoi qu’il en soit, cet Arsenal-là était taillé pour être champion mais aussi taillé pour rentrer dans l’histoire du football anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut