Premier League : Guardiola parti pour durer à Manchester City

Pep Guardiola a été récemment conforté à son poste par le propriétaire de Manchester City qui espère que le Catalan ira bien au delà de ses trois années de contrat sur le banc des Citizens.

during the Premier League match between Burnley and Manchester City at Turf Moor on November 26, 2016 in Burnley, England.
during the Premier League match between Burnley and Manchester City at Turf Moor on November 26, 2016 in Burnley, England.

Arrivé du côté de l’Etihad Stadium avec une certaine pression, Pep Guardiola est conscient de l’attente qui règne autour de lui. Bien parti pour une qualification en quarts de finale de Ligue des Champions après sa victoire au match aller face à Monaco (5-3), le club est cependant décroché en championnat. Avec un effectif de qualité, “Pep” semblait armé pour la course au titre de champion dès sa première saison, mais à cause de contre-performances son équipe a lâché du terrain sur ses concurrents et c’est le Chelsea d’Antonio Conte qui caracole en tête de Premier League et qui devrait vraisemblablement remporter le titre. L’avenir du manager des Citizens semblait être inscrit en pointillés et pourtant ce n’est pas du tout le cas.

Le technicien espagnol a tenu à revenir sur sa situation actuelle et également sur son avenir. En conférence de presse, il explique avoir rencontré pour la première fois le propriétaire du club Sheikh Mansour lors du stage des Skyblues à Abou Dhabi. Ce dernier accorde toute sa confiance au Catalan et espère pouvoir travailler avec lui au-delà de ses trois ans de contrat.

Nous avons parlé avec le propriétaire de la vie privée, des familles, du club. Il m’a demandé quelle est mon impression après six mois, une demi-année ici, ils sont capables de nous aider, pas seulement moi mais aussi les gens dans le club, le personnel. Ils étaient tellement gentils. Il voudrait que je reste pour un long, long, long moment. Mais bien sûr cela dépend des résultats. Si tel n’est pas le cas, la direction dira : que s’est-il passé ? Que pouvons-nous faire ? Où doit-on s’améliorer ? C’est la marche habituelle des choses. Nous n’avons pas parlé des objectifs. Ils seront heureux si l’on gagne. Et je sais qu’il faut que l’on gagne, mais j’ai géré cela par le passé et je le gère actuellement».

Generated by IJG JPEG Library
Generated by IJG JPEG Library

L’ex entraîneur du Barça est également revenu sur l’avenir de Joe Hart qui constitue un sujet important au sein du club anglais puisqu’il a été à l’origine du départ du portier international anglais. Il précise qu’un potentiel retour du gardien de but ne serait pas évoqué avant la fin de son prêt au Torino qui s’achève à la fin de la saison : «Je suis si heureux avec Willy et Claudio. Nous parlerons de Joe en fin de saison.»

Manchester City a du pain sur la planche. En effet, en plus du dossier Joe Hart, la direction doit faire face à plusieurs préoccupations concernant l’avenir de certains joueurs arrivant en fin de contrat. C’est le cas du gardien titulaire Willy Caballero, Yaya Touré et Bacary Sagna. Porteront-ils la tunique des Eastlands la saison prochaine ? La direction garde sa ligne de conduite et décide de jouer la montre à l’image du technicien des Skyblues.

Il y a cinq ou six joueurs qui sont en fin de contrat, mais ils connaissent leur situation. Bien sûr qu’il y a un risque pour qu’ils partent. Peut-être qu’ils vont s’engager dans un autre club. Mais, nous devons accepter cela”.

Actuel troisième de Premier League avec un match en moins à un point du deuxième Tottenham, avec un pied et demi en quarts de finale de Champions League, il est clair que Manchester City peut encore réaliser de belles choses d’ici la fin de saison.

Guillaume Etienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut