Premier derby sans Totti, le début d'une nouvelle ère

Cet après-midi, le derby romain va vivre un petit événement. En effet, cette rencontre sera la première depuis plus de 23 ans sans Francesco Totti. Si le nouveau dirigeant giallorosso sera bien évidemment en tribunes pour assister au choc, son absence sur le terrain va se faire ressentir. A moins que les joueurs actuels arrivent à s’approprier ce match si particulier…

Avec 27 derbys disputés, Daniele De Rossi est le second joueur de l'AS Roma à avoir disputé le plus de derbys (27) Crédit Photo : Silvia Lore/NurPhoto)
Avec 27 derbys disputés, Daniele De Rossi est le second joueur de l’AS Roma à avoir disputé le plus de derbys (27) Crédit Photo : Silvia Lore/NurPhoto

23 ans de bonheur

Si les trophées n’ont pas forcément jalonné la carrière en club de Francesco Totti, “Er Pupone” a une place à part dans le derby. Buteur à 11 reprises, il est le recordman des derbys disputés. Avec 44 rencontres au compteur, Totti symbolise à la perfection l’attachement au maillot giallorosso, voire plus simplement la ville de Rome. Outre ses statistiques impressionnantes, l’ex numéro 10 a toujours fait de ce duel sa priorité de la saison. Toujours capable de gestes de classe ou d’inspirations de génie, il a provoqué plus d’un cauchemar aux tifosi laziali. Même si ces derniers avaient déjà exprimé leur respect pour le joueur qu’il était au moment de sa fin de carrière, nul doute que cet après midi ils ne pleureront pas sur leur ancien bourreau…

Une AS Roma impressionnante

Cette saison, les deux clubs de Rome réalisent un excellent début de saison. Respectivement 4emes et 5emes avec tous les deux un match en retard, Lazio et AS Roma semblent partis pour réaliser une grosse saison. Si les hommes d’Eusebio di Francesco sont performants en Serie A, c’est en Champions League qu’ils ont marqué les esprits. On pense à la victoire face à Chelsea 3-0 mais aussi au match nul 3-3 à Stamford Bridge. Leaders de leur groupe devant Chelsea et l’Atletico Madrid, ils sont sur la voie royale pour finir premiers du groupe de la mort. Moins clinquante en championnat, cette AS Roma n’en est pas moins difficile à manœuvrer comme en témoignent les sept buts encaissés en 11 matchs. Ce qui en fait la meilleure de Serie A.

Une Lazio stupéfiante

En réalisant une saison 2016-2017 de qualité (5eme de Serie A et finaliste de la Coupe d’Italie), les laziali étaient attendus au tournant cette saison. En gardant tout leur effectif à l’exception de Baldé Keita, Simone Inzaghi comptait mener son groupe à l’étage supérieur. Vainqueur de la Super-Coupe d’Italie face à la Juventus en août, la saison partait bien. Déjà qualifiée pour les 16èmes de finale de l’Europa League avec un équipe remaniée, la Lazio fait coup double en championnat. Si la défaite face au Napoli lors de la 5eme journée (1-4) a montré certaines limites face à un favori du championnat, les Biancocelesti ont bien relevé la tête en enchaînant 6 victoires consécutives (série en cours). En battant notamment la Juventus chez elle au prix d’un match dantesque, les partenaires de Ciro Immobile rêvent d’une place dans le top4 final.

Quelles stars pour ce derby ?

Sans Totti, les regards se dirigent évidemment vers les deux symboles de l’AS Roma que sont Alessandro Florenzi et Daniel De Rossi. Si le premier ne fait que débuter sa carrière, le second arrive au crépuscule de la sienne. A ces deux joueurs emblématiques peut s’ajouter le Belge Radja Nainggolan. Très attaché au maillot, il a déjà montré que pour lui le club romain avait une place particulière dans son cœur. Courtisé par tous les tops clubs européens, il a préféré prolonger avec l’AS Roma en expliquant qu’il avait tout dans son club. Coté Lazio, les vrais symboles du club sont le coach Inzaghino, le Bosniaque Senad Lulic auteur du but victorieux lors de la finale de Coupe d’Italie en 2013 et dans une moindre mesure Stefan Radu au club depuis 2008.

Si le charme des derbys de la capitale a baissé depuis plusieurs années, ce match reste avant tout un combat entre deux équipes, deux identités, deux mentalités radicalement différentes. Sans Francesco Totti sur le terrain, l’histoire va continuer de s’écrire dans ce Lazio-Roma. Différemment…

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut