Pour Thiago Silva, la Ligue1 est plus dure que la Série A !

Arrivé au PSG en 2012, Thiago Silva s’est exprimé sur les différentes façons de jouer au football selon les pays et les championnats.

silva

Comme beaucoup d’autres joueurs de Ligue1, le défenseur Brésilien juge le championnat de France très physique, un championnat où il y a “beaucoup de contacts” au cours des matchs.

« Ce sont trois écoles différentesAu Brésil, c’est surtout basé sur le dribble, la qualité technique. Le football brésilien en demande beaucoup, c’est pour ça qu’il se différencie des autres. En Italie, il y a un gros travail sur le positionnement tactique. On travaille beaucoup cet aspect-là. Ça m’a énormément aidé pour ma carrière, car j’ai appris avec Ancelotti, j’ai observé Maldini et j’ai aussi appris en jouant aux côtés de Nesta, donc que des cracks. J’ai eu un bon apprentissage ».

ti

« En France, c’est un football très dur physiquement, ce qui n’existe pas trop au Brésil ni en Italie même s’il y a des joueurs costauds. Ici, en France, il y a beaucoup de contacts, a-t-il insisté. La saison dernière, lors d’un match contre Lorient, je me souviens d’un coup de coude que j’ai reçu (au duel avec Vincent Aboubakar). Ce n’était pas fait méchamment, mais tout simplement parce qu’il était grand et ça rend les choses plus difficiles. Comme c’est un sport de contact ici en France, ça m’a rendu les choses difficiles, mais ce sont des choses qui arrivent donc ce sont trois écoles différentes. »

A 30 ans, Thiago Silva a déjà acquéri  une expérience certaine dans le jeu, grâce à ses passages au Brésil, au Portugal, en Italie, et en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut