PL : Le bilan du mois d'Août

Alors que la trêve internationale bat son plein nous allons effectuer un petit retour sur l’entame du championnat anglais et sur les principaux enseignements de ce début de saison.

(Photo by Chris Brunskill/Getty Images)
(Photo by Chris Brunskill/Getty Images)

-Les favoris (Manchester United, City, Chelsea, Arsenal)

La première tendance qu’on peut observer concerne évidemment le haut du classement puisque le podium est composé des deux clubs de Manchester et de Chelsea soit les 3 équipes les plus dépensières du mercato anglais. C’était l’une des grandes interrogations de ce début de saison anglais, comment les cadors du football britannique allaient-ils gérer leurs débuts de saison en ayant changé d’entraineur à l’intersaison ? Pour l’instant tout les voyants sont au vert, les trois équipes ayant effectué un sans-faute. Il ne serait pas impossible de les retrouver dans le Big four au mois de mai prochain.

Chez les Citizens on remarquera les débuts convaincants de la recrue John Stones, le retour en grâce de Sterling ainsi que l’entente très prometteuse entre Nolito, David Silva et Aguero. Dans l’autre club de Manchester, Zlatan Ibrahimovic a réussi son intégration et a déjà offert son premier titre aux Reds devils en marquant le but de la victoire lors du Community Shield. Pourtant le joueur qui crève l’écran à Manchester est définitivement Eric Bailly arrivé seulement cet été mais qui donne l’impression d’être au club depuis des années. Calme, autoritaire dans les duels, propre à la relance, Mourinho tient peut-être le patron de sa défense pour les années à venir.

Zlatan Ibrahimovic a déjà inscrit 3 buts cette saison (Photo credit should read LINDSEY PARNABY/AFP/Getty Images)
Zlatan Ibrahimovic a déjà inscrit 3 buts cette saison (Photo credit should read LINDSEY PARNABY/AFP/Getty Images)

De son côté Antonio Conte a semble-t-il redynamisé Chelsea après une saison cauchemardesque. Un élan symbolisé par la recrue N’golo Kanté qui effectue un début de saison dans la lignée de sa brillante année chez les Foxes. Les retours en formes de Eden Hazard, Diego Costa ou encore Nemanja Matic sont autant de motifs d’espoirs pour les Blues. Pour conclure ce tour d’horizon des favoris, les Gunners d’Arsène Wenger ont commencé la saison par une inquiétante défaite à domicile contre Liverpool (4-3) avant de rectifier le tir progressivement avec un nul et une victoire. Il ne fait aucun doute qu’avec le retour de ses internationaux, sa stabilité ainsi que ses dernières recrues (Perez, Mustafi) il faudra encore compter sur Arsenal cette année.

-Les outsiders (Tottenham, Liverpool, Leicester, West Ham, Everton)

Du côté des outsiders on observe que la bonne surprise se trouve du côté d’Everton dont l’arrivée de Ronald Koeman a semble-t-il fait beaucoup de bien. Avec des joueurs de la qualité de Barkley, Lukaku, Williams, Bolasie ou encore Gueye, les Toffees pourraient être l’une des bonnes surprises de cette saison. Le champion en titre de son côté réalise un début d’exercice conforme aux attentes. Il semble difficile de voir Leicester rééditer son exploit mais en ayant réussi à garder son duo Vardy-Mahrez les Foxes peuvent être ambitieux. West Ham après une saison très réussie n’est pas épargné par la malchance entre une cascade de blessures et un calendrier difficile (déjà deux déplacements à Manchester City et Chelsea). Le temps devrait jouer en faveur des Hammers.

Liverpool et Tottenham se sont neutralisés lors de la 3ème journée (1-1)(Photo credit should read JUSTIN TALLIS/AFP/Getty Images)
Liverpool et Tottenham se sont neutralisés lors de la 3ème journée (1-1)(Photo credit should read JUSTIN TALLIS/AFP/Getty Images)

Enfin du côté de Tottenham et Liverpool certainement les deux outsiders les plus sérieux pour challenger le Big Four cette saison, la marge de progression est évidente. Côté Spurs, Harry Kane et Dele Alli n’ont pas encore retrouvé leurs niveaux de la saison dernière alors que du côté des Reds le début de saison est placé sous le sceau de l’inconstance, brillant à Arsenal, inquiétant à Burnley, Liverpool doit gagner en constance pour essayer d’accrocher le Big Four. Les motifs d’espoir sont nombreux avec les arrivées de Nkoudou et Sissoko à White Hart Lane et le retour à Anfield des hommes de Jurgen Klopp après trois matchs consécutifs à l’extérieur.

Il est évidemment trop tôt pour tirer des conclusions sur ce début de saison mais une chose est sûre la saison est partie sur des bases très élevées. Le championnat est plus ouvert que jamais et la qualité du spectacle devrait monter crescendo avec notamment le choc des clubs de Manchester ce samedi 10 septembre.

Herrmann Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut