PL : Koeman veut revoir Rooney sous les couleurs d’Everton

Dans une interview accordée à nos confrères de SkySports, l’entraîneur d’Everton, Ronald Koeman, a avoué qu’un retour de Wayne Rooney sous les couleurs des Toffees serait un plus pour l’actuel septième de Premier League. Alors que l’avenir de l’enfant prodige dans les rangs de Manchester United reste en suspens, la formation de ses débuts est prête à lui ouvrir ses portes.

Formé à Everton dès son plus jeune âge, Wayne Rooney gravi les échelons à la vitesse grand V. Après avoir passionné l’Angleterre grâce notamment à ses quinze buts en soixante-sept rencontres, la pépite de seize ans, rejoint Sir Alex Ferguson et Manchester United contre la coquette somme de 29 millions d’euros. Treize années se sont écoulées et la légende de Wayne Rooney n’est pas encore terminée. Meilleur buteur de l’histoire de Manchester United avec 251 réalisations, une ligue des Champions ou encore cinq titres de champion d’Angleterre, pour ne citer que cette maigre partie de son palmarès.

Une fin de carrière là où tout a commencé ?

Proche du top 6, Everton réalise une saison à son image. Correcte mais encore insuffisante pour venir chatouiller les aisselles des cadors de Premier League. Ronald Koeman sait ce qu’il manque à son effectif. C’est pourquoi, lors d’une interview accordée à SkySports, le coach des Toffees a lancé un appel à l’enfant prodige.

«Je pense que Wayne Rooney joue encore à un haut niveau et qu’il a fait un bon choix en restant (chet hiver) à Manchester United et en Premier League, a déclaré Koeman. Il a encore deux ou trois ans à jouer au plus haut niveau. Qu’arrivera-t-il à la fin de la saison ? Je ne sais pas. Mon opinion est que c’est un joueur qui peut rendre Everton plus fort. Les joueurs qui peuvent rendre l’équipe plus forte sont les bienvenus à Everton.»

Après avoir marqué au fer rouge l’histoire des Red Devils, Wayne Ronney ne s’accorderait-il pas un dernier défi avant de ranger ses crampons dorés ?

Thomas Pain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut