Le Pérou apportera ses propres bouteilles d’eau en Argentine

Pour les qualifications à la Coupe du Monde russe de 2018, le Pérou ne veut prendre aucun risque. Les Péruviens se déplaceront en Argentine avec leurs propres bouteilles d’eau par peur d’être drogués.

La sélection péruvienne va ainsi se rendre à Buenos Aires pour les qualifications au Mondial 2018 de la zone sud-américaine. Au classement, elle est quatrième devant l’Argentine avec toutefois le même nombre de points. À noter que le quatrième rang est le dernier à qualifier directement pour la phase finale du tournoi. Le cinquième doit alors passer par les barrages pour arracher une qualification. La prochaine confrontation revêt ainsi une importance capitale, et le Pérou ne veut prendre aucun risque.

Le Pérou veut mettre toutes les chances de son côté pour assurer la qualification face à l'Argentine - ©AFP Ernesto Benavides
Le Pérou veut mettre toutes les chances de son côté pour assurer la qualification face à l’Argentine – ©AFP Ernesto Benavides

Le Pérou craint un remake du Mondial italien de 1990

24 juin 1990, le Brésil et l’Argentine s’affrontent pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde à Turin. La compétition se déroulait alors en Italie. Les Brésiliens dominent la rencontre, mais ne parviennent pas ouvrir le score.

Un joueur argentin se blesse alors et le match interrompu pendant quelques minutes. L’occasion pour les joueurs de se rafraîchir. Le latéral gauche brésilien Branco prend une bouteille proposée par un membre du staff argentin. Le jeu reprend son cours et l’Albiceleste ouvre le score sur une belle ouverture de Maradona pour Caniggia. À noter que l’action du but partait du côté de Branco. L’Argentine s’impose (1-0), se qualifie pour le prochain tour et ira même jusqu’en finale.

Branco fait alors une étrange révélation 2 jours après l’élimination. Le latéral gauche confie avoir été étourdi et malade juste après avoir bu l’eau proposée par le physio argentin. Hypothèse soutenue par la Fédération brésilienne de football, la bouteille d’eau contenait des somnifères. En 2005, une interview de Carlos Bilardo et Diego Maradona va d’ailleurs relancer le dossier. Les vagues propos de l’entraîneur de l’Argentine à l’époque et du joueur suggèrent que Branco aurait vraiment été drogué.

La Fédération péruvienne, le staff de l’équipe nationale ainsi que les joueurs connaissent évidemment bien cet épisode. Le Pérou va donc apporter ses propres bouteilles d’eau hermétiques pour le déplacement à Buenos Aires d’après Globo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut