N'Golo Kanté, nouveau roi d'Angleterre.

Sachez une chose. Peu importe ce que vous avez réalisé dans votre vie, N’Golo Kanté l’a déjà fait 4 fois, voire 5. Il est partout. Et aujourd’hui, il a mis son nom au palmarès des meilleurs joueurs de l’année en Angleterre. Mais au vu de sa saison, personne n’avait la moindre chance face à lui. Quelle consécration pour ce joueur au parcours remarquable.

Le footballeur idéal

Lorsqu’on évoque Kanté, on a tout de suite cette image en tête d’un homme souriant, gentil, presque trop timide. Oui, mais seulement en dehors des terrains. La différence se situe la. Une fois sur le pré, il devient ce Superman, à couvrir le terrain sans relâche pour gratter les ballons. Il harcèle, sans jamais abandonner. Il pourrait jouer 180 minutes sans problème, en montrant à peine sa fatigue. Un monstre. Éden Hazard, lui aussi nommé pour le joueur de l’année, avait très bien résumé son compère à Chelsea en quelques mots : “Quand je suis sur le terrain, j’ai parfois l’impression de le voir en double. Un à gauche, un à droite, j’ai l’impression de jouer avec des jumeaux”. Et il n’a pas tout à fait tort lorsqu’on se penche sur les statistiques de l’ancien caennais : 31 matchs de Premier League, 88% de passes réussies et presque 120 ballons récupérés depuis le début de la saison. Stratosphérique.

De la PH à Chelsea

Ce qui est encore plus incroyable, c’est son évolution au cours des années. Il faut se rappeler qu’en 2010, il jouait en… PH (9ème division française), à Suresnes. S’en est suivi une progression sans recul, gravant les échelons un à un, passant par Boulogne-sur-Mer , Caen en 2013, Leicester City et maintenant Chelsea. Le tournant reste son départ pour l’Angleterre en 2015, ou certains n’ont pas hésité à critiquer son choix de partir se perdre dans le ventre mou anglo-saxon. On pense notamment à Jean-Michel Aulas, qui avait eu cette pique:”Pour Kanté, est-ce qu’il préfère jouer dans un club de bas de tableau en Angleterre (Leicester) ou jouer la Ligue des Champions avec l’OL ? Il faut lui demander”. Visionnaire. Première année outre-manche pour le francilien, et un trophée de champion d’Angleterre. Cette saison, Chelsea est bien parti pour remporter le titre. Il ne lui reste plus qu’à s’imposer durablement dans le milieu de l’équipe de France.

Kanté l'insatiable. (©AFP Lindsey PARNABY)
Kanté l’insatiable.
(©AFP Lindsey PARNABY)

A seulement 26 ans, N’golo Kanté n’as presque plus rien à prouver. L’avenir semble radieux si les blessures le laissent tranquille. Il faudra confirmer chez les bleus et en Ligue des Champions. Mais nul doute qu’il répondra présent. De bonne augure pour la coupe du monde 2018. N’Golo, ne change pas, on t’aime comme ça.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut