N'golo Kanté : quand humilité et combativité ne font qu'un

Si un joueur se détache du football business, de ses strass et paillettes, c’est bien N’golo Kanté. Celui qui joue au foot pour le plaisir et pas pour être dans la lumière. Le joueur de l’ombre indispensable à une équipe. Sur le terrain comme en dehors, l’ancien Caennais a pour habitude de faire briller les autres. Il ne tire pas la couverture à lui, ni les louanges, préférant mettre en avant le travail collectif de son équipe. Pourtant N’golo Kanté est irremplaçable. Véritable ratisseur du milieu de terrain, il est le patron devant sa défense. Ayant fait l’unanimité partout où il a joué, il est exemplaire. Combativité, générosité dans l’effort et travail sans relâche. Quelle chance qu’il soit Français !

Chelsea Midfielder Ngolo Kante (7) during the Premier League match between Chelsea and Newcastle United at Stamford Bridge, London, England on 2 Dec t 2017. (Photo by Kieran Galvin/NurPhoto)
Kanté : le Monsieur Propre du milieu de terrain (Photo by Kieran Galvin/NurPhoto)

Lorsque l’on voit N’golo Kanté sur un terrain ou en interview, on a presque l’impression qu’il s’excuse d’être là. Comme s’il était gêné de son succès, si fulgurant. Comme s’il ne méritait pas d’être considéré comme une star, simple joueur de foot qu’il est. Le joueur de Chelsea est probablement le même qui évoluait il y a cinq ans en National à Boulogne-sur-Mer. À la différence de son statut, l’homme n’a pas changé. C’est un exemple à suivre pour beaucoup de monde, sportifs ou non.

Footballeur et accessible

Sacré Champion et meilleur joueur de Premier League en titre avec Chelsea, N’golo Kanté ne semble pas être impressionné par tout ce qu’il lui arrive. Le joueur de 26 ans, qui n’en finit plus d’impressionner par ses performances et sa personnalité, ne devait pas s’attendre à une ascension si étincelante. Lui le natif de Paris, qui a fait ses classes au club de Suresnes, de dix à 19 ans ! Au-dessus du lot dans ses catégories, il se fait repérer par l’US Boulogne, qui lui propose un contrat amateur. Kanté accepte et joue alors avec l’équipe réserve, en CFA 2, l’équipe première évoluant en Ligue 2. Mais en 2012, l’US Boulogne est relégué en National. C’est la chance de N’golo, qui va pouvoir jouer avec l’équipe première lors de la saison 2012/2013, avec un contrat pro à la clé ! C’est une saison pleine pour lui, il joue 40 matches !

Auréolé de cette constance et de cette stabilité affichée, il est la vraie révélation de la saison en National. Pas étonnant qu’il tape dans l’œil de plusieurs clubs français et étrangers ! Il signe à l’été 2013 en faveur du Stade Malherbe de Caen, qui évolue à l’époque en Ligue 2. À l’image de sa saison précédente avec l’US Boulogne, Kanté devient très rapidement un élément indispensable de l’équipe Normande. Après une deuxième partie de saison tonitruante, les joueurs de Patrice Garande parviennent à remonter dans l’élite. L’ancien joueur de Suresnes réalise encore une saison énorme avec 43 matches disputés ! Il est nommé dans l’équipe-type de Ligue 2.

Découverte du haut niveau

Saison de tous les défis pour N’golo. En quatre ans, il est passé de CFA2 à National puis Ligue 2 et Ligue 1. Sa saison dans l’élite est (encore) une réussite. 39 matches joués pour Kanté, et encore une fois une deuxième moitié de saison hallucinante pour les Caennais. Lanterne rouge à la mi-saison, le Stade Malherbe parviendra à se maintenir en Ligue 1 à une belle treizième place, avec la quatrième meilleure attaque ! C’est donc logiquement que N’golo Kanté suscite les convoitises. À l’été 2016, il choisit de rejoindre Leicester et Claudio Ranieri, alors que l’OM et l’OL étaient sur le coup. 9 millions d’euros, transfert record pour le club Normand !

La suite on la connaît : en compagnie notamment de Mahrez et Vardy, Leicester déjoue tous les pronostics et est sacré Champion d’Angleterre ! Kanté est élu meilleure recrue de Premier League. Il est également appelé par Didier Deschamps en mars 2016, et participe à l’Euro trois mois plus tard. Il ne fait plus de doute que Kanté est un joueur de classe mondiale. Avec son statut, Leicester devient trop petit pour lui. Un an après son arrivée, il signe à Chelsea contre 36 millions d’euros. Le milieu Français continue sa folle progression. À l’issue de la saison, Chelsea remporte à son tour la Premier League. Kanté est élu meilleur joueur du championnat (devant Hazard s’il vous plait).

Jusqu’où va-t-il monter ?

Conté, Deschamps, Hazard, les journalistes, tous sont dithyrambiques sur l’ancien Caennais. Classé huitième du récent Ballon d’Or, N’golo Kante, la force tranquille, continue de faire son petit bout de chemin. Il a déjà joué 18 matches cette saison malgré une blessure en octobre. Bien que Chelsea a surement déjà abandonné son titre au profit de Manchester City, cela n’en reste pas moins une équipe très compétitive. On a hâte de voir le choc contre le Barça. Kanté gagnera-t-il la bataille du milieu face à Busquets et consorts ? La paire qu’il forme avec l’ancien Monégasque Tiémoué Bakayoko est très prometteuse. Et pourrait, dans les années à venir, être bénéfique à l’Équipe de France. Conte : “C’est un exemple. Un joueur fantastique, avec un engagement incroyable… J’aime ce type de joueur […] Je pense que c’est fondamental d’en avoir un dans son équipe si vous voulez gagner.”

N’golo, avec sa petite bouille, inspire la gentillesse et le respect. Il reste lui même et ne recherche pas cette vie cliché de footballeur. Véritable star malgré lui sur les réseaux sociaux (Kante Facts), les gens l’aiment pour ça. Mais détrompez-vous, c’est un vrai guerrier sur le terrain. Un récuperateur hors-paire. Comme quoi le talent ne se mesure pas au bruit qu’on en fait. Bravo à ce monsieur, symbole de réussite, d’humilité et d’ambition.

Théophile Rémon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut