LDC : Un projet à confirmer, des étoiles à faire briller

Dans un peu plus d’heure, l’AS Monaco se déplace sur la pelouse de Manchester City pour le compte des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions. La meilleure attaque d’Europe va tenter d’imiter son homologue parisien  afin de prendre une sérieuse option sur la qualification. Focus sur la formation monégasque avant ce rendez-vous capital.

Bernardo Silva auteur de 5 buts à l'extérieur cette saison, espère récidiver face à Manchester City. Page officielle de l'AS Monaco
Bernardo Silva auteur de 5 buts à l’extérieur cette saison, espère récidiver face à Manchester City. Page officielle de l’AS Monaco

L’AS Monaco réalise depuis le début de l’exercice 2016-2017, la meilleure saison de son histoire. Avec 76 buts inscrits en 26 journées, une première place en championnat et lors des phases de poules de la Ligue des Champions, les Rouge et Blanc s’avancent le torse bombé face aux Citizens de Pep Guardiola. Considéré comme l’un des petits poucets des huitièmes de finale, le club de la principauté est loin d’être un tirage facile pour Manchester City. Un sentiment partagé par l’entraîneur espagnol en conférence de presse d’avant match.

Ils sont impressionnants, physiquement et dans la manière dont ils jouent : leurs latéraux évoluent comme des ailiers, leurs ailiers comme des milieux offensifs. Fabinho et Bakayoko jouent intelligemment et apportent le danger. Et devant, Falcao et Germain sont de vrais tueurs dans la surface. Ce n’est pas un hasard si c’est l’équipe qui a marqué le plus de buts en Europe. Je suis impatient de les affronter.

A écouter le technicien de 46 ans, l’AS Monaco est presque le favori de cette rencontre. Et pourquoi pas ?

Des prestations XXL face aux cadors

La force de cette ASM est sa régularité depuis le début de saison. Malgré des trous d’air face à Nice et l’Olympique Lyonnais – et des prestations globales intéressantes – le club de la principauté a toujours su se relever et garder les pieds sur terre. Alors que de nombreux observateurs voyaient Monaco baisser en régime sur la deuxième partie de saison, la formation asémiste a répondu présent dans les grands rendez-vous.  4-1 face à l’Olympique de Marseille lors de la reprise du championnat, 3-0 face à Nice dans le derby azuréen ou encore un match nul mérité sur la pelouse du Paris Saint-Germain (1-1).

En d’autres termes, l’équipe entraînée par Leonardo Jardim est capable d’élevée son niveau de jeu pour rivaliser avec les meilleurs. Ce soir face à Manchester City, les Rouge et Blanc n’auront pas le droit à l’erreur et devront impérativement trouver le chemin des filets – leur spécialité – pour s’offrir le droit de rêver à un second quart de finale de Ligue des Champions en trois ans. Cette rencontre sera également l’occasion pour les coéquipiers de Bernardo Silva de prouver à l’Europe entière que leurs prestations depuis le début de saison n’est pas le fruit du hasard.

Les joueurs de l'AS Monaco après leur succès 3 buts à 0 face à l'OGC Nice. Page officielle de l'AS Monaco.
Les joueurs de l’AS Monaco après leur succès 3 buts à 0 face à l’OGC Nice. Page officielle de l’AS Monaco.

Une vitrine monégasque alléchante

Cette opposition sera également une aubaine pour les dirigeants asémistes. Ce Manchester City – AS Monaco est sans nul doute la rencontre la plus alléchante de cette deuxième semaine de Ligue des Champions. Tous les regards seront rivés sur cette confrontation et sur les pépites monégasques. Bernardo Silva, Thomas Lemar, Tiémoué Bakayoko, Fabinho, Djibril Sidibé, Benjamin Mendy, Kylian Mbappé. Autant de noms séduisants qui pourraient et devraient devenir les futures stars de demain.

L’AS Monaco s’avance vers ce huitième de finale avec des étoiles plein les yeux. Les joueurs et le système sont rodés, les automatismes maîtrisés. Il faut maintenant l’appliquer pour continuer de rêver.

Thomas Pain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut