Mohamed Salah : le prince d'Egypte

À l’occasion de la quatorzième journée de Premier League, Liverpool (sixième avec 23 points) se déplace ce soir sur la pelouse de Stoke City (quinzième avec 13 points). Les Reds vont tenter de se relancer après deux matches nuls consécutifs (3-3 à Séville et 1-1 contre Chelsea). À chaque fois les joueurs de Jürgen Klopp se sont fait remonter au score. Homme providentiel de ce début de saison, Mohamed Salah. L’Égyptien, actuel meilleur buteur de Premier League, totalise déjà 18 buts en 23 matches (toutes compétitions confondues, dont trois avec sa sélection) ! Un ratio impressionnant pour ce joueur de 25 ans, tout juste débarqué cet été en provenance de la Roma contre 42 millions d’euros. Après de nombreuses années à bourlinguer à gauche à droite, Salah semble enfin avoir trouvé une stabilité, et cela se ressent sur ses performances !

Liverpool's Egyptian midfielder Mohamed Salah celebrates scoring his team's second goal during the English Premier League football match between Liverpool and Southampton at Anfield in Liverpool, north west England on November 18, 2017. / AFP PHOTO / Paul ELLIS / RESTRICTED TO EDITORIAL USE. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications. /
Mohamed Salah : meilleur buteur de Premier League / AFP PHOTO / Paul ELLIS /

Quel joueur ! Doté d’une vitesse monstrueuse, il est capable de déposer n’importe quelle défense. En plus de ces caractéristiques physiques impressionnantes, Mohamed Salah est un excellent joueur de ballon. Lui qui disputera la prochaine Coupe du Monde avec l’Egypte, commence sa saison en boulet de canon ! Si vous ne connaissez pas ce joueur, regardez Liverpool ce soir et admirez sa patte gauche.

Un type de joueur unique

Transfert le plus cher de l’Histoire de Liverpool (1 million de plus qu’Andy Carroll en 2011), Mohamed Salah est un joueur à l’ancienne. Vif, au service du collectif, mais qui n’hésite pas à prendre sa chance quand l’occasion lui permet. À notre époque, beaucoup trop de joueurs appliquent des consignes, rentrent dans le moule et jouent de la même façon, au détriment de leur personnalité sur le terrain. Salah est tout l’inverse. Il a une vraie empreinte footballistique. Le “Messi Égyptien” a un jeu très agréable à regarder, basé sur la percussion. On ne sait jamais ce qu’il va faire. Le plus souvent utilisé sur l’aile droite de l’attaque, l’Égyptien est alors libre de repiquer sur son pied gauche ou de déborder par la droite.

L’ancien joueur de la Roma, très technique, peut aussi joueur dans l’axe, ou à gauche. Avec la Louve, Salah avait inscrit la saison dernière 19 buts, et délivré 15 passes décisives ! Une réussite qui s’est également traduite par des performances exceptionnelles avec les Pharaons d’Egypte. Le joueur de Liverpool a été un grand artisan de cette qualification pour la prochaine Coupe du Monde. Une première depuis 28 ans ! Récemment nominé parmi les onze meilleurs africains de l’année, en compagnie de son coéquipier Mané, Aubameyang ou Naby Keita, le joueur de Liverpool fait partie des favoris pour succéder à Riyad Mahrez. Il serait ainsi le premier Égyptien à y parvenir.

A qui tout réussi en ce début de saison

Et dire que certains pensaient que le joueur des Pharaons ne réussirait pas à s’imposer en Angleterre. Après un passage infructueux à Chelsea en 2014, l’actuel plus cher joueur Africain ne faisait pas l’unanimité. Heureusement que Jürgen Klopp a cru en lui. L’Égyptien est même parvenu à briser la hiérarchie des habituels Coutinho, Firmino, Sané et Sturridge ! C’est dire les atouts offensifs de Liverpool. Grâce à ses débuts tonitruants, le numéro 11 des Reds fait par exemple mieux que Fernando Torres ou même Luis Suarez à leurs débuts. Battra-t-il le record de 31 buts en Premier League en une saison de l’Uruguayen ?

Si tel est le cas, Mohamed Salah répondra-t-il aux sirènes étrangères ? Difficile de le dire. Tant qu’il a du temps de jeu et qu’il est heureux, pas sûr que de quitter rapidement l’Angleterre soit la meilleure solution. Qui mieux que Steven Gerrard pour s’exprimer sur le nouveau crack d’Anfield : “il est le meilleur joueur de l’équipe et de loin. Il est énorme, magnifique à voir. C’est le genre de joueur pour lequel vous serez prêts à payer beaucoup d’argent afin de le voir chaque semaine. Il tape immédiatement dans l’œil et il est si rapide. Et quand un joueur aussi rapide a en plus la technique et un superbe touché de balle, il est définitivement un joueur de classe mondiale”. What else ?

Un exemple à suivre

Salah a encore marqué lors de la dernière journée, contre son ancien club. Même s’il n’a pas célébré son but, Mohamed Salah n’en devait pas moins être très heureux. C’est une belle revanche face à ceux qui ne lui ont jamais véritablement donné sa chance. Prêté alors à la Fiorentina puis à la Roma, son passage en Italie lui aura permis de se révéler. Devenu titulaire indiscutable avec les Pharaons, le joueur compte désormais 32 buts et 18 passes décisives en 56 apparitions ! C’est tout simplement énorme ! Véritable idole dans son pays, l’école de son enfance a même été rebaptisée en son honneur ! Véritable belle personne sur et en dehors des terrains, profitant d’une notoriété grandissante dans son pays, Salah soutient une campagne de l’ONU dans le but de lutter contre les inégalités et les violences faites aux femmes en Egypte. Respect Monsieur.

Théophile Rémon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut