Michy Batshuayi : l'éternel supersub ?

Dans le cadre des huitièmes de finale de la League Cup, Chelsea reçoit Everton ce soir à Stamford Bridge. L’occasion rêvée pour espérer une titularisation de Michy Batshuayi ? Le joueur arrivé à l’été 2016 doit se contenter d’un temps de jeu assez faible, et ce malgré des entrées fracassantes. À sept mois de la Coupe du Monde en Russie, le Diable Rouge devrait-il aller chercher du temps de jeu ailleurs ? Parviendra-t-il à passer devant Morata dans la hiérarchie établie par Antonio Conte ? Son costume de second rôle semble convenir à tout le monde.

Chelsea (23) Michy Batshuayi, celebrates goal during the English championship Premier League football match between Chelsea and Watford on October 21, 2017 at Stamford Bridge in London, England - Photo Sebastian Frej / ProSportsImages / DPPI
Batshuayi célèbre son doublé face à Watford / Photo Sebastian Frej / ProSportsImages / DPPI

Pas plus tard que lors du dernier match de Chelsea, les Blues étaient menés 2-1 à domicile contre Watford lorsque Batshuayi remplace Morata à la 61ème minute. Dix minutes plus tard, le Belge égalise d’une belle tête croisée sur une passe de Pedro, avant d’inscrire son doublé en fin de match suite à une interception de Bakayoko qui trouve l’ancien Marseillais dans la surface. À l’image de ce scénario, c’est ça Batshuayi. L’homme qui peut faire basculer une rencontre. Avec sa vitesse, son physique et sa percussion, il fait très mal aux défenses lorsqu’il entre en jeu.

Meilleur en étant remplaçant ?

On se souvient qu’à ses débuts à l’OM, le Belge était la doublure de Gignac, et Bielsa le faisait souvent rentrer sur la pelouse en fin de match. Cela ne l’empêchait pas de réaliser des performances encourageantes, et d’être très apprécié des supporters Marseillais. Lui qui est resté deux saisons à Marseille, n’a pas à rougir devant ses statistiques. En 78 apparitions avec les Olympiens, il a marqué 33 buts (dont 26 en Ligue 1), et délivré 10 passes décisives (dont 9 durant sa deuxième saison). Performances d’autant plus respectables que sur ses 78 apparitions, le Belge n’a été titulaire qu’à 53 reprises. C’était surtout dans le championnat de France que le joueur formé au Standard de Liège a étrenné son rôle de remplaçant : 62 apparitions, 38 en tant que titulaire et 24 en remplaçant.

Depuis qu’il joue à Chelsea, les statistiques de Batshuayi sont toujours aussi impressionnantes, malgré son rôle de remplaçant. Pour sa première saison outre-Manche, le Belge a inscrit 9 buts et délivré 3 passes décisives en 28 apparitions. Cette saison, c’est encore plus fort, en 10 rencontres disputées, déjà 7 buts inscrits. À l’instar de ce qu’il se passait à Marseille, cet attaquant est surtout utilisé dans des matches “moins importants”.

Un statut qui n’évolue pas

Pour preuve son utilisation en Premier League : sur 46 convocations, il n’a été que trois fois titulaire ! Il rentre en jeu une fois sur deux (23 fois), et est resté sur le banc à 20 reprises. Pas étonnant que Batshuayi soit convoité par des grands clubs, et que son statut puisse soulever quelques interrogations. Diego Costa retourne à l’Atlético au mercato hivernal. Chelsea n’aura que deux vrais avants-centres, espérons que ce sera la garantie pour Batshuayi d’un temps de jeu plus conséquent. Avec la Belgique, même constant. Sur treize apparitions, il n’a été titulaire qu’à quatre reprises, contre neuf entrées en jeu. Ce qui ne l’a pas empêché d’inscrire tout de même cinq buts et de délivrer une passe décisive.

Un statut qui divise

Chelsea est un grand club, et beaucoup de ses supporters ne portent pas Batshuayi dans leurs cœurs. Souvent jugé trop inconstant, à l’image du match contre Crystal Palace, où, titulaire, il est remplacé dès la 57ème minute par Pedro. Le Belge de 24 ans est souvent meilleur lorsqu’il rentre en jeu.

Un supporter explique : “Le match contre Crystal Palace était une super opportunité pour lui mais il n’a pas saisi sa chance, c’est dommage. Je ne suis pas son plus grand fan, mais il est bourré de talent. Il nous a fait gagner la Premier League, il a inscrit le but décisif quand on a été champion“. Un autre fan des Blues après la rencontre gagnée à domicile contre Watford : “Il pourrait devenir le prochain Lukaku, on ne va pas le transférer, on va le garder. Il va encore s’améliorer et il va nous faire gagner la Ligue des Champions et il sera à nouveau le héros“.

Entraîneurs, supporters, le cas Batshuayi n’est pas simple. Un weekend critiqué, un autre encensé, il est difficile de faire sa place dans un club comme Chelsea. Faut-il volontairement faire rentrer ce joueur en cours de match, afin d’exploiter ses qualités ? Si oui, le Diable Rouge est sûrement condamné à endosser le rôle de héros pendant encore un petit moment.
Théophile Rémon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut