Mariano Diaz : un buteur comme on les aime

À l’occasion de la cinquième journée de Ligue Europa, Lyon (deuxième avec huit points) reçoit l’Apollon Limassol (troisième avec trois points). À égalité avec l’Atalanta, les Gones doivent gagner ce soir afin de se qualifier pour les seizièmes de finale. Lyon va très fort en ce moment. Attaque de feu, vainqueur historique dans le derby, et des jeunes issus du centre de formation qui s’épanouissent matches après matches. Ajouté à ça un recrutement intelligent, et vous obtenez une équipe qui peut réaliser de très belles choses. Un des grands artisan de ce début de saison : Mariano Diaz. Le Dominicain a déjà inscrit neuf buts et delivré deux passes décisives en treize rencontres. À seulement 24 ans, il incarne l’avenir et les ambitions de l’OL.

Lyon's Spanish forward Mariano Diaz reacts after scoring during the French L1 football match between AS Saint-Etienne and Olympique Lyonnais, on November 5, 2017, at the Geoffroy Guichard stadium in Saint-Etienne , central France. / AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES
Mariano va-t-il débloquer son compteur en Europa Ligue ce soir ? / AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES

Certains le comparent à Sonny Anderson, dans sa façon de jouer, son instinct de buteur et sa frappe de balle. La ressemblance est flatteuse, tant on se souvient de la trace laissée par le Brésilien lors de son passage à Lyon. À regarder ses stats, Mariano Diaz n’a pas à rougir de ces similitudes. Il est actuellement le quatrième meilleur buteur de Ligue 1, à deux unités de son coéquipier Nabil Fékir.

Un buteur à l’ancienne

Mariano Diaz est un attaquant complet. Il sait tout faire. Très bonne accélération, fin dribbleur, tueur devant le but. Il a également une très bonne frappe. Doué de la tête, il peut aussi mettre en valeur ses coéquipiers. Comme tout buteur qui a envie de marquer à chaque ballon touché, on le trouvait un peu trop individualiste à son arrivée à Lyon. À l’instar de Memphis Depay, il préférait la jouer solo plutôt que de lâcher le ballon. On se souvient de l’histoire du pénalty à Troyes. Mais le Dominicain semble maintenant bien intégré à sa nouvelle équipe, et l’harmonie entre les attaquants Lyonnais paraît naturelle.

On l’a vu dans les derniers matches de Lyon : le danger peut venir de partout. Mariano, c’est le genre de joueur qui ne va rien lâcher pendant tout le match. Véritable guerrier sur le terrain, il est attiré par le but et n’est jamais rassasié. On pourrait également le comparer à Lisandro Lopez pour sa détermination. Jean-Michel Aulas avait la lourde tache de faire oublier Alexandre Lacazette dans les cœurs des supporters Lyonnais, il semble qu’il ai trouvé son successeur en la personne de Mariano Diaz.

Jeune et expérimenté

En même temps, Lyon a réalisé une belle pioche en allant chercher l’ancien espoir du Real. Mariano a côtoyé d’excellents joueurs, et a pu apprendre à gagner sa place, et à ne jamais rien lâcher. Ayant inscrit pas moins de 53 buts avec les Merengues (dont 5 avec les A, mais surtout 32 avec la Castilla, en 43 matches), le Dominicain est jeune mais à vécu l’expérience d’un grand club. À l’époque plusieurs équipes voulaient le recruter, mais c’est finalement barré un an par la BBC, qu’il a décidé de faire ses valises.

À Lyon, il est parfaitement encadré pour progresser et devenir un buteur à la renommée internationale. Il paraîtrait même que Zidane aurait souhaité le récupérer, au vu de ses performances ! Les défenseurs ayant joué contre lui cette saison sont tous formels : Mariano est un attaquant très dur à prendre, qui pèse beaucoup sur les défenses, et qui offre une diversité de passes à ses partenaires. Ce n’est pas un hasard si Mariano a reçu une pré sélection avec la Roja pour les derniers matches amicaux.

Celui qui a joué tous ses matches titulaire dispose de la confiance de son coach Bruno Génésio. On le comprend mieux lorsque l’on sait que les débuts de Mariano sont bien supérieurs à ceux de tous ses récents prédécesseurs Lyonnais. Espérons que nous le reverrons ce soir, et qu’il enflamme à nouveau le Parc OL.

Théophile Rémon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut