Mangala et ses débuts difficiles en Angleterre

Lors de cette 1ère moitié de saison, le défenseur le plus cher de l’histoire (54 millions d’euros), n’est pas parvenu à confirmer son nouveau statut en Premier League.

Hull City v Manchester City - Premier LeagueLe défenseur français est plutôt dans le dur !

Critiqué en outre-Manche, pour ses performances plutôt décevantes jusque là, Eliaquim Mangala se sait très attendu. Conscient de la situation, l’ancien joueur de Porto, nous explique pourquoi il n’est pas encore convaincant et demande seulement du temps.

Je tente de m’adapter au plus vite, mais il faut un peu de patience. J’espère que les gens le comprennent. Je sais que les médias me critiquent, mais je suis serein face à ça. Cela ne me gêne pas, je suis mon plus grand critique. Mais je sais que j’avance et que je m’adapte au fur et à mesure.

Ainsi, pour avancer et ne plus commettre les mêmes erreurs, l’international français prend conseil auprès de ses partenaires de défense.

On en a parlé avec Demichelis et Kompany. Ils m’ont mis en garde, m’ont dit qu’ici les défenseurs subissaient constamment le pressing des attaquants, que c’est physique, costaud. Mais tant que tu ne joues pas, tant que tu ne le vois pas de tes propres yeux, tu ne t’en rends pas compte.

1318543-28364096-1600-900Mangala, plus performant face aux “gros” pour le moment!

Autant je me sens à l’aise dans des matches comme face à la Roma en Ligue des Champions, autant j’ai encore du mal face à des équipes comme Hull ou Palace, avec un style de jeu à l’anglaise, des longs ballons, des duels. Il faut que je m’y fasse.

Malgré le fait, qu’il ne se soit pas encore adapté au football anglais, Eliaquim Mangala, n’est pas inquiet et peut compter sur la patience et la confiance de son coach, Manuel Pellegrini.

De quoi prédire un futur plus radieux ? Seul l’avenir nous le dira !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut