Manchester United de retour sur le podium !

En match décalé de la 15ème journée de Premier League, United est venu s’imposer sur la pelouse de Southampton, grâce notamment à un Van Persie des grands soirs. Ce succès les replace sur la boîte, dans les hauteurs du classement.

vp 3

Autant vous le dire tout de suite, le grand Manchester n’est pas de retour. Hier, les Red Devils ont été fragiles en défense et intermittents dans le jeu. Cependant, ils ont été efficaces en attaque, symbolisé par l’état de grâce de Van Persie, auteur d’un doublé parmi ses 3 frappes du soir.

Tout avait bien commencé pour les Mancuniens, grâce à une erreur de José Fonte, qui a mal assuré sa passe en retrait pour son gardien. Super Robin en profite pour glisser le ballon entre les jambes de Ben Fortser. (0-1, 12ème). Et puis, les maux récurrents du club sont revenus. Blessure de Smalling qui déstabilise le système de défense à 3 mis en place par Louis Van Gaal. Evans le remplace mais le bloc mancunien recule et commence à céder des occasions à des Saints, maladroits techniquement mais motivés comme jamais. Et ce qui devait arriver arriva. Sur une action digne d’un match de DH, Graziano Pellé finit par mettre le ballon au fond. (1-1, 30ème)

La mi-temps arrive et Van Gaal change ses plans. On repasse à 4 derrière en décalant Rojo sur la gauche (effrayant à la relance hier soir), et on intercale Herrera au milieu qui a su donner du liant à son équipe. Pourtant ce sont bien les Saints qui se crée les occasions et qui aurait mérité d’inscrire ce deuxième but. Sur un coup-franc anodin de Wayne Rooney, Van Persie surgit au second poteau pour planter son doublé, d’un subtil extérieur du pied en extension, entre les jambes de Forster une nouvelle fois. Du grand art. (1-2, 71ème). Plus que décisif, le batave a été rayonnant sur le front de l’attaque, contrôlant les ballons avec dextérité et les distillant avec précision.

De Gea se révélera décisif face à Pellé pour sauvegarder ces 3 points et placer Manchester United sur le podium de la Premier League. A défaut de progrès dans le jeu, on a vu une équipe réaliste comme contre Arsenal. Et qui gagne. Et tant pis pour le beau jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut