Manchester United: Mata critique le foot business !

Juan Mata a fait des déclarations fracassantes concernant le foot business ! Le joueur de Manchester United n’y va pas de main morte pour parler d’argent, un sujet qui reste difficile à aborder dans le milieu du football.   

© Getty Images
© Getty Images

Dans une interview accordée au programme télévisé espagnol “Salvados” de la Sexta, Juan Mata a déclaré que les footballeurs professionnels gagnaient des “montants absurdes” et «inimaginables» comparé au reste de la société. Il est rare qu’un joueur critique de façon aussi virulente les salaires que lui et ses confrères touchent. Pourtant le milieu de terrain qui gagne environ 190 000 euros par semaine à Manchester United ne s’en est pas gêné. «À ce niveau, le football est très bien rémunéré. C’est comme si l’on vivait dans une bulle. Comparé au reste de la société, nous gagnons des sommes ridicules, inimaginables. En ce qui concerne le monde du football, je gagne un salaire normal. Mais par rapport à 99,9% des Espagnols, et des habitants d’autres pays je gagne un montant insensé.»

Et l’international espagnol ne s’arrête pas là. Il critique aussi le football moderne, en insistant sur le mauvais côté du football, celui où on s’intéresse plus au profit qu’au sport. «Je les comprends. Avec le côté business, on peut avoir l’impression que les propriétaires sont plus importants que les supporters. Je n’aime pas le côté business du foot. J’aime le jeu. J’aime l’entraînement et la compétitionJ’accepterai volontiers une baisse de mon salaire contre moins de business dans le foot.» Enfin, Mata s’est attaqué à l’attitude de certains footballeurs. «Chaque joueur pense qu’il est Diego Maradona dès qu’il rejoint un gros club. Ça arrive à tout le monde mais on le remarque plus chez les jeunes. On voit des gamins qui pensent être des rock stars, portant des tenues extravagantes, conduisant des voitures voyantes… parfois vous devez les prendre à part et leur parler
Il aborde ensuite la bulle dans laquelle se trouve les footballeurs, une bulle loin de la réalité. “La vraie vie, c’est la vie menée par mes amis. Ils ont dû chercher du travail, accepter une allocation de chômage et émigrer. Aujourd’hui, ils vivent une vie normale. Et ma vie en tant que footballeur n’est pas normale du tout, a indiqué le joueur. Parfois ça me fait peur de constater à quel degré je suis protégé. S’il y a le moindre problème, il y a toujours quelqu’un qui peut le résoudre. C’est un signe qui dit que je ne vis pas une vie normale“, a expliqué Juan Mata.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut