Insolite : Le geste symbolique de Mamadou Sakho

A l’occasion de la trêve internationale, Mamadou Sakho s’est rendu en France et plus précisément à Paris. L’ancien défenseur du club de la capitale en a profité pour retourner dans le lieu où il a vu le jour pour la toute première fois. L’hôpital Bichat-Claude Bernard.

Mamadou Sakho retrouve le sourire en dehors et sur le terrain.Glyn KIRK / AFP
Mamadou Sakho retrouve le sourire en dehors et sur le terrain.Glyn KIRK / AFP

Deux ans après son premier passage, le joueur de Crystal Palace, actuellement en course pour le titre de meilleur joueur du mois en Premier League, est venu saluer et remercier le personnel présent avant d’offrir des produits de soin. “Je pense qu’on a les mêmes principes, c’est être à disposition des gens qui en ont besoin et apporter ce qu’on peut apporter, chacun à son niveau.”

Rendre ce qu’on lui a donné

En effet, l’ancien parisien de 27 ans est le fondateur de l’association AMSAK. Cet organisme réalise “des actions ayant pour thème l’éducation et la lutte contre les inégalités”, participe à “l’élaboration de projets sportifs mettant en avant les valeurs de respect et d’échanges”, réalise des “opérations visant à faciliter l’accès aux soins de santé des personnes en situation de précarité” et apporte “son soutien pour la mise en place de solutions d’assainissement de l’eau”. Un geste de grande classe de la part de l’international tricolore.

” J’ai depuis très longtemps eu pour souhait  de créer et développer une association dont le but est d’agir pour venir en aide aux autres. C’est chose faite avec mon association AMSAK. L’objectif est de pouvoir redonner et transmettre en marge de ma carrière de footballeur professionnel des valeurs que j’ai moi-même reçues et qui me sont chères. Le respect, la tolérance, la générosité, le dépassement de soi sont les composantes indispensables de la réussite. Tout au long de l’année, je participerai au sein de AMSAK, en France en Angleterre au Sénégal et pourquoi pas dans le monde entier, à des projets qui me permettront d’être au contact de des jeunes pour favoriser l’échange dans les domaines sportifs éducatifs et humanitaires. Lorsque l’on reçoit de la main droite, il faut savoir redonner de l’autre main”, a-t-il exprimé sur le site internet de sa fondation.

La vidéo de son passage est à retrouver sur le site de sa fondation : http://www.mamadousakho.fr/amsak/nos-actions-en-videos/.
La beauté du geste tout simplement.
Thomas Pain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut