L'ogre bavarois a encore frappé

Grâce à sa nouvelle victoire face au Borussia Dortmund (1-0), le Bayern Munich conforte sa place de leader et se rapproche de plus en plus d’un troisième titre de champion d’Allemagne consécutif. Au vue des performances depuis plusieurs années, le Bayern est une véritable machine à gagner. Un grand d’Europe tout simplement.

Bayern Munich's Robben, flanked by team mate Mueller, celebrates after scoring the winning goal against Borussia Dortmund during their Champions League Final soccer match at Wembley Stadium in London

 
34 points ! C’est le nombre de point qui sépare le Bayern Munich et le Borussia Dortmund après cette nouvelle victoire des bavarois. Le Bayern est plus que jamais leader de la Bundesliga et compte actuellement 10 points d’avance sur son dauphin Wolfsburg, 17 sur le troisième Mönchengladbach et 19 sur le Bayer. Autant dire que le championnat allemand ne réservera pas de surprise cette année. Le Bayern file doucement mais surement vers sa 25ème couronne allemande.
TROP FORT EN ALLEMAGNE, PRESQUE EN EUROPE
 
Depuis maintenant 3 ans, le Bayern impose sa loi en Allemagne mais aussi en Europe. En 2013, le Bayern Munich remportait sa 5ème Ligue des Champions face à son adversaire du jour. L’an passé, le Real, futur vainqueur, renversait l’ogre bavarois en demi finale. Cette année, les hommes de Pep Guardiola sont encore en course en coupe d’Europe avec un quart de finale face à la surprenante équipe de Porto.
Bien que cet adversaire apparaît comme l’un des plus abordables, le club munichois sait qu’il devra se méfier des portugais, impressionnants depuis le début de la saison. Cette rencontre permettra également au Bayern de s’affirmer de plus en plus sur la scène européenne. Une troisième demi-finale consécutive en Ligue des Champions aurait fière allure.  Quoi qu’il en soit, le Bayern fait parti, aujourd’hui des favoris pour remporter la “coupe aux grandes oreilles”.  Un nouveau sacre, permettrait à Munich de rajouter une nouvelle coupe à sa vitrine déjà bien garnie. Un appétit d’ogre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut