Lionel Messi : Une visite au Gabon qui risque de lui coûter cher.

Alors qu’il s’était rendu au Gabon afin d’inaugurer le lancement d’un stade en vue de la CAN 2017, Messi est désormais suivi par la Fondation des Droits de l’Homme…
Lionel-Messi

Invité par le président gabonais, Ali Bongo, afin de médiatiser le lancement de la CAN 2017, la Pulga est rentré ”malgré lui”  dans une sombre affaire politique. En effet, le Gabon aurait payé 3,5 millions d’euros afin d’attirer le génie argentin. Un montant qui ne plaît pas à tout le monde du côté de l’Afrique, surtout quand on sait que le pays est en pleine crise économique et sociale…

Ce à quoi, la Fondation des Droits de l’Homme s’est directement offusqué :

En fournissant un service de relations publiques à la famille Bongo, Lionel Messi a sérieusement miné la crédibilité de sa propre organisation caritative. Alors que Messi affirme défendre les droits des enfants et assure même la promotion de l’éducation de la jeunesse en tant qu’ambassadeur à l’UNICEF, il soutient un régime kleptocratique qui refuse d’enquêter sur les assassinats rituels d’enfants au Gabon.

Alors que risque réellement la star du Barça ? Pour l’instant, rien n’a été évoqué du côté du principal intéressé et l’affaire reste donc à suivre…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut