Ligue des Champions : Retour sur le parcours de la Juventus

Samedi, la prestigieuse et très attendue finale de Ligue des Champions aura lieu à Berlin. Elle opposera le FC Barcelone à la Juventus Turin. L’occasion de revenir sur le parcours des deux finalistes de cette compétition. Aujourd’hui, gros plan sur la Juventus que personne n’attendait à ce stade.

 Real Madrid - Juventus
 

C’est la surprise de cette édition 2014-2015 ! La Juventus de Turin retrouve la finale de la Ligue des Champions douze ans après. Cette année, la vieille dame aura fort à faire si elle veut remporter sa troisième coupe aux grandes oreilles (1985 ; 1996). Elle sera opposée à Barcelone qui connaît une fin de saison exceptionnelle. Mais la Juve n’a pas démérité et a réalisé un beau parcours.

 
DES POULES PAS SI ÉVIDENTES QUE CA
FOOTBALL : Juventus vs Palerme - Calcio - 05/05/2013

Dans la poule A, la Juventus Turin retrouvait l’Atletico Madrid, l’Olympiakos et Malmö FF. Lors de la première journée la bande à Pirlo s’impose deux buts à zéro face au modeste club de Malmö mais va très vite déchantée. Par la suite, la Juve perd en Espagne face à l’Atlético puis en Grèce face à l’Olympiakos (1-0 ; 1-0). Avec trois petits points, la vieille dame n’est pas au mieux. Mais lors des matchs retours, ce n’est plus la même équipe. Pogba et ses coéquipiers réalisent presque un sans-faute et finissent avec dix points, à trois longueurs du champion d’Espagne et vice-champion d’Europe.

 
DES HUITIEMES ET DES QUARTS BIEN DIFFÉRENTS
JUVE

Deuxième, à l’issue des poules, la Juve allait rencontrer le premier d’un autre groupe. Elle hérite d’un Dortmund affaibli par une saison plus que compliqué en championnat. A l’aller, Tevez et Morata ont permis au champion d’Italie de prendre un avantage avant le retour malgré le but de Marco Reus. En Allemagne, dans une ambiance explosive, la Juve s’impose facilement trois à zéro grâce une nouvelle fois à Tevez et Morata. Buffon et son équipe de cœur s’envolent en quart pour y affronter la surprenante équipe monégasque, vainqueur d’Arsenal en huitième.

Après un match aller, plutôt équilibré avec cependant une domination monégasque et une erreur d’arbitrage, la Juventus Turin s’impose sur le plus petit des scores grâce à Vidal. Au retour, la vieille dame la joue à l’italienne. Une défense imperméable qui a permis de terminer la rencontre sur le score de 0-0 et envoyer la Juventus en demi-finale face au tenant du titre le Real Madrid.

 
MORATA ENVOIE LA JUVENTUS EN FINALE.
morata-cropped_12bhtq0if16qw1pcvfnzps8aem

C’est tout simplement l’homme de cette demi-finale. A l’aller comme au retour, l’enfant prodige de la maison blanche a très vite fait regretter à ses dirigeants, leur choix de le céder durant le mercato estival. Malgré un but à l’aller et au retour, l’ancien madrilène n’a pas célébré ses buts, lui qui est tant attaché au club qui l’a révélé. Malgré tout, ce sont bien Morata et Tevez qui ont permis cette année à la Juve de rêver à un nouveau sacre européen. Mais la vieille dame partira avec un handicap, son défenseur de métier, Chiellini sera absent en défense centrale. De plus le Barça surf actuellement sur une vague immense qui rase tout sur son passage. La Juventus va devoir être solide si elle veut espérer remporter la prestigieuse Ligue des Champions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut