Ligue des champions : Dortmund-Monaco : Attention, feu d'artifice en vue.

Et si c’était véritablement le match le plus attendu de ces quarts de finale ?

En n’oubliant pas le très alléchant Bayern de Munich-Real Madrid de ce soir et la sévère défaite de Barcelone hier en Italie 3-0, cette rencontre semble être la plus excitante. Les deux formations, assez proches dans le fond, s’affrontent dans quelques minutes au Signal Iduna Park . Toujours portées vers l’avant, les deux équipes, au style très offensif, nous offrent bien souvent un festival de buts et un spectacle royal. Après les tragiques événements survenus hier aux abords du stades, nul doute que les acteurs auront à cœur de bien faire. 
 

Des deux côtés, l’amour du jeu

 

Il n’est pas si fréquent, dans le monde du football, de s’extasier devant chaque match d’une équipe. Dans une autre époque, ce sentiment était palpable pour le Barcelone de Guardiola, le Bayern des années 2010 ou encore les galactiques du Real Madrid. Monaco n’a pas leurs palmarès il est vrai. Mais cette année, chaque sortie du club monégasque est attendue. Le champ des possibles semble infini, et les exploits toujours à portée de main. Pour Dortmund, la saison est un peu en dents de scie, surtout en championnat, avec une inconfortable 4ème place. Néanmoins, le club de la Ruhr reste très suivi pour sa faculté à se projeter incessamment vers l’avant et pour son armada offensive. Les deux clubs ont marqué à eux deux, 225 buts cette saison ( dont 133 pour Monaco). Des chiffres incroyables.
L'armada allemande (©AFP Anadolu Agency)
L’armada allemande
(©AFP Anadolu Agency)

Des forces vives impressionnantes

 

Mais ces chiffres ne sont pas le fruit du hasard. Que ce soit Leonardo Jardim du côté français, ou Thomas Tuchel du côté allemand, la stratégie est simplement de jouer au football et d’éviter l’ennui. Les deux coachs prônent une maîtrise du ballon pour se rapprocher un maximum de fois des cages adverses, sans se préoccuper du score. La possession n’est pas une obsession ni un objectif. Et c’est tout ce qu’on aime.
Mais une stratégie doit être comprise et surtout réalisée à la perfection pour de tels résultats. Les hommes comptent beaucoup. Et il semblerait que l’équilibre soit trouvé au sein des deux clubs. Avec Falcao, Germain, Mbappe, Lemar, Silva dans les rangs rouges et blancs ou Aubameyang, Dembélé, Reus, Gotze, Kagawa du côté jaunes et noirs, il n’est pas étonnant de fondre d’impatience devant un tel quart de finale.
L'armada monégasque (©AFP PATRIK STOLLARZ)
L’armada monégasque
(©AFP PATRIK STOLLARZ)
Hier, suite au report du match, des supporters Allemands ont accueilli chez eux leurs homologues Monégasques pour la nuit. Avec cet élan de solidarité, les fans rouges et blancs pourront assister à la rencontre sans être obligés de faire l’aller-retour. Le football est parfois magique. Régalez-vous.
Jonathan Morin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut