Ligue 1 : Dernières places européennes et lutte pour le maintien

Bastia's Morocan defender Abdelhamin El Kaoutari (R) heads the ball next to Marseille's French forward Bafetimbi Gomis during the French L1 football match Olympique de Marseille (OM) vs SC Bastia on May 20, 2017 at the Velodrome stadium in Marseille, southern France.  / AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS
Bastia’s Morocan defender Abdelhamin El Kaoutari (R) heads the ball next to Marseille’s French forward Bafetimbi Gomis during the French L1 football match Olympique de Marseille (OM) vs SC Bastia on May 20, 2017 at the Velodrome stadium in Marseille, southern France. / AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS

La Ligue 1 verra sa dernière représentation ce soir en vue de la 38 ème et ultime journée. Si l’AS Monaco est d’ores et déjà vainqueur, les enjeux demeurent notamment pour les places européennes ainsi que dans la lutte pour le maintien. Qui prendra la cinquième place, qui se maintiendra ? Réponse ce soir à 21h en intégralité sur les chaines du groupe Bein sport et en triplex sur Canal+.
 
Le dernier multiplex sonne le glas du championnat. Il y a des joies mais aussi des déceptions accompagnées de larmes. En bref des émotions intenses, à l’image de clubs comme Toulouse, qui l’année dernière a sauvé sa saison par un exploit considérable en battant le SCO D’Angers au terme d’un match rocambolesque dans les toutes dernières minutes du temps additionnel. Le club qui avait flirté toute l’année avec le bas de tableau a réussi à s’extirper des filets condamnant au passage le stade de Reims malgré la victoire étincelante de ce dernier 4 à 1 contre l’Olympique Lyonnais.
Cette année, la lutte pour le maintien semble imprévisible car si l’on scrute le bas de tableau, on s’aperçoit que la marge est mince. Montpellier, avec 39 points est déjà sauvé.  Pour Dijon, Caen, Lorient, Bastia et Nancy en revanche, tout reste à faire. Ces cinq clubs n’auront pas le choix et devront s’imposer face à leurs adversaires pour au moins espérer accrocher une place aux barrages.
 
Une lutte acharnée pour le maintien…
 
Jusqu’à l’année dernière, les 3 dernières équipes du championnat de ligue 1 étaient reléguées. Cette saison voit le retour des barrages¹. Un projet ardemment défendu par l’ancien président de la LFP Frédéric Thiriez qui a sans doute boosté le niveau de cette année aussi bien en ligue 1 qu’en ligue 2. C’est dire si le championnat a été riche en rebondissements et en émotions cette année, aussi bien en Ligue 1 qu’en Ligue 2.
On connaît déjà le dernier barragiste : l’ESTAC. Le club de Troyes, ex lanterne rouge de la saison 2015-2016 affrontera l’un des cinq clubs en lice pour le maintien (Dijon, Caen, Lorient, Bastia, Nancy) le jeudi 25 mai 2017.
Au classement : le Dijon FCO est 16 ème avec 36 points (différence de buts-12), le SM Caen est 17 ème avec 36 points également (d.b -29). Le FC Lorient actuel barragiste est 18ème avec 35 points (-26). Enfin le SC Bastia et L’AS Nancy Lorraine ferment la marche avec 34 et 32 points. (D.b. -24 et 25). À noter que pour Nancy actuelle lanterne rouge, il lui est mathématiquement impossible de se sauver sans passer par les barrages et ce, même en cas de victoire.
Au programme: le PSG affrontera Caen à domicile. Toulouse rencontrera Dijon, Nancy jouera contre L’ASSE. Bordeaux et Marseille tenteront de décrocher la dernière place européenne respectivement contre Lorient et Bastia.
 
…sans oublier les dernières places européennes
 
Le sprint final pour une dernière place européenne² se jouera ce soir entre Marseille et Bordeaux. En effet, l’OM et les Girondins sont au coude à coude pour gagner le dernier ticket européen. L’OM, qui compte 59 points au compteur (+15) dispose d’un léger avantage sur les Girondins (58 Pts, +10). Les deux clubs se sont neutralisés lors de la 37 ème journée (1-1). L’OM est invaincu depuis la 28 ème journée. Les bordelais, quant à eux, n’ont plus perdu depuis la 32 ème journée.
 
Les autres rencontres : pour le symbole.
 
Pas d’enjeux particuliers pour les équipes de haut de tableau. Si ce n’est à titre symbolique, comme par exemple Nice et Lyon . En effet, si les aiglons battaient les gones au Parc OL, ils pourraient atteindre la barre des 80 points, du jamais vu non seulement pour le club mais aussi en vue du classement final. Pour la première fois dans l’histoire de la ligue 1, les trois clubs sur le podium dépasseraient les 80 points.
Pas sûr qu’Alexandre Lacazette laisse cet exploit se réaliser. Pour ses adieux à la Ligue 1, le Rhodanien rêve de briller en atteignant la barre des 100 buts. Il lui suffirait d’inscrire un doublé et ainsi rentrer dans l’histoire du club lyonnais.
 
 
 
 

  1. 1. Avant 1993, les barrages existaient déjà sous une autre forme. Entre 1993 et 2016, les 3 derniers clubs du championnat étaient directement relégués et cédaient leur place au podium de la Ligue 2.
  2. En cas de victoire du PSG contre le SCO d’Angers en finale de la coupe de France, la 6 ème deviendrait européenne. Le 4ème serait directement qualifié pour les phases de poules.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut