Ligue 1 : Dans un derby fou, Lyon se fait accrocher par Saint-Etienne !

Pour le dernier derby Rhônalpin à Gerland, l’affrontement entre les deux ennemis jurés a tenu toutes ses promesses. Dans un stade chaud bouillant, Lyon et Saint-Etienne se sont livrés une rude bataille. Quatre buts, mais pas de vainqueur.

Lacazette Lyon Saint Etienne

C’est dans un premier temps Clinton Njie qui ouvre le score dès la 24ème minute, ajustant parfaitement Ruffier. La domination Lyonnaise est alors récompensée, tant les locaux ont tenté durant les vingt cinq premières minutes.

Le jeu reprend, et les hommes de Christophe Galtier relèvent petit à petit la tête.

29ème minute: le malheureux Lindsay Rose provoque un penalty justifié, en déviant le ballon avec son bras droit dans la surface de réparation Lyonnaise. L’arbitre sort le carton rouge, et le numéro 7 de Saint-Etienne Max-Alain Gradel, ajuste Lopes et égalise à 1-1.

A 10 contre 11 les coéquipiers de Lacazette prennent un coup sur la tête après leur excellent début de match. Alors que la mi-temps approche, Corgnet lance parfaitement ses coéquipiers, et Hamouma réussit un grand pont sur le gardien Lyonnais avant de pousser le ballon au fond des filets. Ça fait 1-2 pour “Sainté” à la pause. Gerland encaisse.

Au retour de la pause les hommes d’Hubert Fournier entrent sur le terrain le couteau entre les dents et sont rapidement récompensés. Dès la 48ème minute, Jallet est à la reprise d’un très bon centre de Fekir et ajuste Ruffier de la tête. Le stade explose, Lyon égalise dans ce match fou.

Jallet Celebration - Saint Etienne

Dans une partie extrêmement tendue entre les joueurs, les occasions ne manquent pas, mais aucune des deux équipes ne parvient à retrouver le chemin des filets.

Pour ce 110ème derby de l’histoire, aucune des deux équipes n’est sorti vainqueur, mais Lyon peut être fier de ce match nul avec un joueur en moins. Saint-Etienne de son côté ne se sera pas laissé dominer par l’équipe d’Aulas, et aura eu la motivation nécessaire pour tenir en échec les locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut