Ligue 1 Conforama : Les 10 enseignements de la 2ème journée

La victoire du Paris Saint-Germain sur la pelouse de Guingamp est venue clore une agréable 2ème journée de Ligue 1 Conforama. 24 buts inscrits, des leaders en puissance, des réalisations sublimes, des joueurs dans les buts, un record égalé. Il y en a pour tous les goûts. Voici ce que nous avons retenu de ce second acte.

Radamel Falcao a inscrit son deuxième doublé sous les couleurs de l'AS Monaco. / AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES
Radamel Falcao a inscrit son deuxième doublé sous les couleurs de l’AS Monaco. / AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES

Oyé Strasbourg !

Après une rentrée des classes mouvementée sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais (défaite 4-0), les Strabourgeois avaient à coeur de se racheter devant le public survolté de la Meineau. On peut affirmer, sans trop se mouiller, que les 25591 supporters venus garnir les tribunes se souviendront de cette rencontre. Les hommes de Thierry Lauray ont joué leur football, proposé du jeu, de l’engagement et ont été logiquement récompensés. Cependant, entre les trois changements de Marcelo Bielsa avant la mi-temps (dont deux pour des blessures), l’expulsion de Maignan, le passage dans les buts de Nicolas De Préville et d’ibrahim Amadou, on ne savait plus trop où donner de la tête. Quoi qu’il en soit, Strasbourg n’a pas volé sa victoire et lance enfin sa saison. “Oyéééééé”

On n’est jamais si bien servi que par soi-même :

C’est bien connu quand on reçoit des invités, on se doit de rendre leur séjour agréable. Lors de cette 2ème journée de Ligue 1 Conforama, cette tradition a parfaitement été respectée par les clubs de l’élite. Les invités ont volé la vedette. Au total, 7 victoires à  l’extérieur sur 10 possibles. C’est quasiment du jamais vu.

Le club des cinq :

Après deux journées disputées et 54 buts inscrits, cinq équipes sont parvenues à réaliser un sans-faute : Lyon, Monaco, Paris, Marseille et Saint-Etienne. La saison passée, seuls Lyon, Paris et Nice avaient empoché autant de points. Signe d’une saison à rebondissements ?

La méthode Bielsa

Deuxième match de Bielsa avec Lille : trois changements avant la mi-temps (2 pour blessures certes), De Preville puis Amadou dans les cages, des buts, une ambiance. On n’en demandait pas tant.

Nicolas De Preville aura vécu une soirée cauchemardesque. / AFP PHOTO / PATRICK HERTZOG
Nicolas De Preville aura vécu une soirée cauchemardesque. / AFP PHOTO / PATRICK HERTZOG

 

0 pointé :

Contrairement au groupe de tête et son 6/6, six équipes ont réalisé un zéro pointé pour le début de l’exercice 2017-2018. Caen, Metz, Amiens, Nantes, Dijon et Nice. Le troisième du dernier championnat, sans doute émoussé par le tour préliminaire de la Ligue des Champions et concentré sur sa rencontre de mercredi face à Naples, va rapidement devoir réagir sous peine de voir les cadors s’envoler au classement.

El Tigre sort les crocs !

Buteur face à  Toulouse en ouverture du championnat, Radamel Falcao a récidivé ce week-end sur la pelouse de Dijon. Après une réalisation digne de son standing de renard des surfaces dès la 2ème minute, l’attaquant Colombien de 31 ans régale le public dijonnais d’une magnifique enroulée. Le tout, avant de parachever le succès monégasque d’une tête imparable au second poteau. Premier triplé de la saison, le deuxième sous le maillot asémiste, et la tête du classement des buteurs. El Tigre est bel et bien de retour pour le plus grand bonheur de notre Ligue 1.

Jao Multipasse

A l’image de ses deux succès en championnat, l’AS Monaco semble reprendre les mêmes bases qu’en 2017. 7 buts en 2 matchs, un triplé pour Falcao, la machine est lancée. Toutefois, si les Rouge et Blanc sont aussi performants et plus particulièrement sur les coups de pieds arrêtés, c’est en grande partie grâce à la finesse de Jao Moutinho. Le milieu portugais ne cesse de monter en puissance et retrouve son football. Grâce à ses trois passes décisives depuis le début de la saison dont celle face à Dijon pour Jemerson, Moutinho occupe seul la place de leader du classement des passeurs.

Thomas Mangani est un génie

Une passe décisive délicieuse et un but tout simplement sublime, Thomas Mangani a régalé lors de l’opposition entre Amiens et Angers. Son service extérieur pied gauche dans la profondeur pour Enzo Crivelli se passe de commentaire et sa frappe pied droit (son mauvais pied) au 35 mètres après un renvoi dans l’axe, l’est tout autant. A 30 ans, le capitaine angevin montre qu’il sera l’homme à suivre du coté du SCO.

Record égalé, bientôt dépassé ?

Entre le 14 mars et le 23 août 2009, les Girondins de Bordeaux ont écrasé la Ligue 1 en enchainant pas moins de 14 victoires consécutives. Rien que ça. Mais c’était sans compter sur l’AS Monaco et sa nouvelle victoire face à Dijon (1-4). Sa quatorzième consécutive. Vendredi prochain, en ouverture de la 3ème journée, les hommes de Leonardo Jardim se déplacent sur la pelouse de Metz pour s’emparer d’un nouveau record. La saison passée, le champion de France s’était 7 buts à 0.

Depay 1 – 0 Neymar

En début de saison, Memphis Depay a lancé un défi à  Neymar. Celui de marquer le plus de coup franc lors de l’exercice 2017-2018. Le Néerlandais a l’air de prendre la chose très au sérieux. Ce week-end face à  Rennes, il a ouvert son compteur d’un subtile coup-franc. Bien évidemment. Réponse attendue.

Si toutes les journées ressemblent à celle-ci, on va se régaler cette saison. Vivement le week-end prochain !

Thomas Pain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut