Liga : Keylor Navas, le nouveau patron de la défense madrilène.

Le Real Madrid a concédé le match nul, hier soir, face à l’Atlético malgré l’ouverture du score à la 9ème minute de Karim Benzema (1-1). Bien que les madrilènes aient globalement dominé la rencontre, ils n’en ont pas moins souffert. Les colchoneros peuvent s’en vouloir mais doivent surtout s’incliner devant le héros du soir, Keylor Navas.
Keylor Navass

Navas, la classe ! C’est l’un des hommes forts du début de saison du Real Madrid. Keylor Navas cantonné au rôle de doublure la saison passée, derrière la légende Casillas, n’est pas passé loin de revivre une même saison galère. Heureusement pour lui (et peut-être pour le Real), le transfert de David De gea a capoté dans les derniers instants du mercato estival. Une chance inespérée pour un gardien de classe mondiale qui réalise un début d’exercice 2015-2016 époustouflant.

 
LE MONDIAL BRESILIEN LUI OUVRE LES PORTES DU REAL MADRID
New Signing Keylor Navas Officially Unveiled At Real Madrid

Il a été l’un des grands artisans du parcours costaricien lors du dernier mondial. Sorti de la fameuse poule de la mort (Uruguay, Italie, Angleterre), le pays sud-américain a réussi à se hisser jusqu’en quart de finale pour finalement s’incliner face au Pays-Bas lors d’une séance de tirs au but inoubliable. Mais, cette épopée, le Costa Rica la doit en grande parti à son gardien. Dans la foulée du mondial, Keylor Navas rejoint le Real Madrid. Une consécration pour un gardien qui avait été élu meilleur portier de la Liga en ayant encaissé 39 buts et en évoluant dans le modeste club de Levante. C’est dire.

 
LE DERNIER REMPART D’UNE DEFENSE RETROUVEE
Keylor Navas

En ce début de saison, le Real Madrid impressionne. Encore invaincus, les hommes de Rafael Benitez ne sont plus les mêmes. On peut voir un Real sérieux sur le terrain. Fini les erreurs de placement. Le système de jeu instauré par le technicien espagnol est respecté à la lettre. Pour le moment, la « Maison Blanche » a inscrit en championnat 15 buts et n’en a encaissé que 2 (4 victoires, 3 nuls). Mais si la défense merengue ne prend plus autant de but que la saison passée, c’est aussi et surtout grâce à un excellent Keylor Navas. Le gardien costaricien s’illustre notamment en devenant le premier gardien de l’histoire du Real Madrid à ne pas encaisser de but lors des quatre premières journées de championnat.

De plus, il a déjà repoussé deux penaltys déterminants depuis le début de saison dont celui, hier soir, face à l’Atletico. Solide dans ses interventions aériennes, impérial sur sa ligne ou encore précis dans son jeu au pied, Keylor Navas dispose de toutes les qualités requises pour s’imposer comme le titulaire indiscutable au poste de gardien de la Maison Blanche. A moins que, Florentino Perez, le président du Real Madrid, en décide autrement.

 
Thomas Pain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut