Lettre ouverte aux supporters du Celtic : les meilleurs du monde

Oubliez les ambiances chaudes en Turquie, en Grèce, ou en Argentine. Les gros balèzes de l’ambiance et surtout du bon esprit sont Écossais. Récompensés par le Prix des Supporters lors des Best Fifa Football Awards, les fans du Celtic ont devancé ceux du Borussia Dortmund et du FC Copenhague. Chaque joueur, chaque équipe qui s’est rendu au Celtic Park est unanime, l’ambiance qui y règne est exceptionnelle. Il n’y a pas de haine de l’adversaire, mais une liesse populaire sans faille avec tifos, chants et soutien pour son équipe. Peu importent les résultats. On peut vraiment parler ici de 12ème homme tant le stade est à l’unisson en supportant une même cause. Beaucoup d’équipes et de “supporters” se considérant comme tels devraient prendre exemple sur le Celtic. Chers Écossais, félicitations à vous!

Celtic fans sing during the UEFA Champions League Group B football match between Celtic and Bayern Munich at Celtic Park in Glasgow, on October 31, 2017. / AFP PHOTO / PAUL ELLIS
À domicile comme à l’extérieur, les supporters du Celtic sont bouillants ! / AFP PHOTO / PAUL ELLI

Ce n’est pas une légende, amoureux du football, nous savons tous qu’il règne une magnifique ambiance au Celtic Park, à l’instar de la Bombonera ou du Signal Iduna Park. Ce qui a permis aux Celtic Fans de gagner le prix cette année : l’énorme tifo réalisé le 21 mai dernier. Il a été élaboré pour rendre hommage, aux “Lisbon Lions”. On fêtait cette année les 50 ans depuis leur victoire en finale de la C1 face à l’Inter Milan. L’équipe de Glasgow, menée à la mi-temps était parvenue à inverser la tendance pour l’emporter 2-1. La belle histoire : les joueurs qui composaient cette équipe sont tous nés à moins de 50 km du Celtic Park.

Un prix mérité

Chers supporters du Celtic, ce n’est que la 2ème année que ce Prix des Supporters existe, il fallait bien évidemment qu’il soit pour vous. Après le Borussia Dortmund et Liverpool la saison passée, c’est logique que vous soyez récompensés. Depuis le temps que vous soutenez votre équipe avec une telle ferveur. Cette année, la concurrence était rude. Mais quelle bonne chose que vous ne soyez pas les seuls!

En effet, le Borussia a encore failli rafler la mise. Souvenez-vous, lorsqu’ils ont accueilli les supporters de Monaco suite à l’attaque du bus à la bombe avant le match de Ligue des Champions. Ils ont hébergé les Monégasques chez eux en attendant le report du match au lendemain. Ils sont gentils ces Allemands. Et d’autres supporters européens se sont également distingués, ceux du FC Copenhague. C’est également une belle histoire humaine. Apres leur victoire en Coupe du Danemark, les joueurs ont offert le trophée à leurs supporters dans les tribunes. Parmi eux, un fan était en fauteuil roulant. C’est alors que l’ensemble de la tribune a arrêté de chanter pour faire remonter la coupe jusqu’à lui. Une fois que ce fan avait récupéré le trophée, tous les supporters l’ont soulevé, accompagné des célébrations qui ont repris.

Les valeurs du football

Chers Écossais, nous n’allons pas vous poser la question de savoir qui de vous ou des supporters de Liverpool a commencé à chanter le fameux “You’ll never walk alone”. Vous êtes nombreux à reprendre cette chanson, en Allemagne, aux Pays-Bas et même en Belgique. Quoiqu’il en soit, ne vous inquiétez pas, c’est toujours un véritable frisson et un bonheur dès que le Celtic Park se met à chanter comme un seul homme. En plus d’être généreux en donnant de votre personne dans les tribunes avec chants et tifos, vous l’êtes également en dehors du terrain. Par exemple, nous avons appris qu’un de vos partisans, David Edgar, dans le but de récolter des fonds pour la “Celtic Foundation”, va voir tous les matches à l’extérieur de votre équipe en vélo ! Respect à lui.

Alors certes, comme tous les publics passionnés, vous commettez quelques impairs de temps en temps, mais après tout, vous êtes humains, et cela ne finit jamais en violence ! On peut vous saluer enfin pour votre fair-play, comme souvent pendant vos matches. Dernier exemple en date : à la fin du match contre le PSG, vous avez échangé avec les supporters adverses chants et écharpes.

Vous avez le mérite de continuer à soutenir votre équipe sans relâche, alors qu’elle n’a malheureusement plus sa gloire d’antan. Mais on sent que dans ce stade, avec cette atmosphère, tout est possible. Alors ne baissez pas les bras, et continuez de chanter. Go Celtic !

Théophile Rémon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut