Lettre ouverte à Bernardo Silva : si tu nous lis !

Manchester City continue sa démonstration en Premier League après son nouveau succès 3 buts à 0 face à Burnley. Comme tous les week-ends depuis fin août, les Citizens empochent les trois points. Comme tous les week-ends, excepté aujourd’hui, Bernardo Silva ne joue pas assez. Un gâchis pour les amoureux du ballon rond et surtout pour les fans de l’AS Monaco. Bernardo si tu nous lis, la Ligue 1 t’envie.

Manchester City's Portuguese midfielder Bernardo Silva celerbates scoring their seventh goal during the English Premier League football match between Manchester City and Stoke City at the Etihad Stadium in Manchester, north west England, on October 14, 2017. / AFP PHOTO / Oli SCARFF / RESTRICTED TO EDITORIAL USE. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications. /
Bernardo Silva a-t-il fait le bon choix à un an de la Coupe du Monde ? / AFP PHOTO / Oli SCARFF / RESTRICTED TO EDITORIAL USE.

Cher Bernardo, nous te suivons depuis longtemps. Tu étais un espoir portugais bien que tu n’aies joué qu’un seul match avec Benfica (38 avec l’équipe B). L’Europe entière s’est étonnée quant tu as été recruté par Monaco à l’été 2014 pour 15 millions d’euros. Et, après trois années pleines sur le Rocher (27 buts et 18 passes décisives), te voilà transféré à Manchester City pour 57 millions d’euros !

Monaco te regrette

Toi qui était devenu un titulaire indiscutable à Monaco, te voilà à passer la majeure partie des matches en tant que remplaçant. Nous savons que le fait d’être entraîné par Guardiola a beaucoup joué dans ta décision, mais est-ce une raison pour rester la plupart du temps sur le banc à ses côtés ? Nous nous inquiétons pour toi Bernardo, à sept mois de la Coupe du Monde.

Après ta saison fantastique, te voir si peu jouer est une véritable torture. Nous avons encore en souvenir tes actions étincelantes, tes percussions entre les lignes adverses, ta patte gauche magique. Que dire de ton but à Wembley face à Tottenham le 14 septembre 2016 ou encore de cette incursion en pleine défense parisienne ce soir du 29 janvier 2017. Ce soir-là, tu as sans doute offert le titre de Champion de France à tout un collectif. Rien que ça.

Quelle tristesse de ne pas te voir jouer plus

Alors c’est vrai que chaque weekend nous sommes étonnés de ne pas te voir titulaire avec City (seulement 3 fois toutes compétitions confondues). Il faut dire que la concurrence est rude – sans doute plus qu’à Monaco – et que Guardiola semble avoir trouvé un équilibre dans son groupe. Quand on observe les résultats du club mancunien, on ne peut pas le blâmer. Mais nous avons confiance en toi. Tu arriveras à te faire ta place. Cela prendra le temps qu’il faudra. Comme à tes débuts sur le Rocher où tu ne faisais que des petits bouts de match, avant d’être un patron.

Figure toi qu’à Monaco ce n’est pas très simple en ce moment. Malgré la victoire face à Caen (2-0), les derniers résultats ont laissé un goût amer dans la bouche des supporters. Nous sommes nostalgiques de cette si belle équipe championne de France. Nous te souhaitons bon courage pour la suite, du temps de jeu, des buts et des passes décisives. Et bien sur, nous espérons te retrouver au mondial.

PS : Les supporters de City ne réalisent probablement pas la chance qu’ils ont de t’avoir

Théophile Rémon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut